Rallye de Tunisie 2015 : le sport automobile à la rescousse de la promotion touristique Reviewed by Momizat on . L’absence aura duré trois ans ! Hend Chaouch, pilote de rallye automobile tous terrains, a confirmé hier, lors d’une conférence de presse à Tunis, que le Rallye L’absence aura duré trois ans ! Hend Chaouch, pilote de rallye automobile tous terrains, a confirmé hier, lors d’une conférence de presse à Tunis, que le Rallye Rating: 0
Accueil » Fil info » Rallye de Tunisie 2015 : le sport automobile à la rescousse de la promotion touristique

Rallye de Tunisie 2015 : le sport automobile à la rescousse de la promotion touristique

L’absence aura duré trois ans ! Hend Chaouch, pilote de rallye automobile tous terrains, a confirmé hier, lors d’une conférence de presse à Tunis, que le Rallye de Tunisie 2015 reprenait (enfin) la route après 3 éditions supprimées. Cette annonce du retour de cette manifestation sportive intervient paradoxalement dans un contexte touristique morose, secoué par l’attentat du Bardo et affaibli par un climat économique et sécuritaire généralement peu favorable à ce genre d’événement.

Durant les trente années de son existence, le Rallye de Tunisie, à l’instar du « Dakar », a toujours été très prisé. De par sa proximité avec l’Europe, de par ses superbes paysages, il figure parmi les compétitions qui attirent le plus les pilotes et les médias. Revoir donc les concurrents sillonner les routes du Sud tunisien, boudé par les touristes suite aux restrictions de voyages imposées par leurs pays, est une vraie lueur d’espoir car c’est un secret de Polichinelle de dire que la Tunisie est en pleine traversée du désert, touristiquement parlant.

Aussi, faut-il rendre à César ce qui appartient à César, en soulignant là tout le travail déployé par Hend Chaouch – qui n’a eu de cesse de tout mettre en œuvre pour que ce Rallye se fasse- et qui, n’a pas manqué de remercier sponsors, amis et ONTT de l’avoir soutenue contre vents et marées. En somme, elle a fait ce que les autorités auraient dû faire, à savoir « jouer des coudes » (le ministère des Sports et celui du Tourisme doivent savoir faire ça) pour ramener le Rallye et surtout éviter qu’il ne soit annulé après les événements du Bardo.

Hend sera, elle, au départ de la course grâce au soutien de ses sponsors qui apportent la preuve que le Rallye de Tunisie est un événement qui continue d’apporter la visibilité requise aux marques.

Hend Chaouch et Stéphane Clair.

Hend Chaouch et Stéphane Clair.

D’autre part, Stéphane Clair – patron de Neveu Pelletier Organisation (NPO), qui a remis sur les rails le Rallye de Tunisie, présent à la même conférence de presse, a montré lors de son discours à quel point il était heureux de l’événement : « Je me sens Tunisien, c’est une grande fierté pour moi de voir ce Rallye revivre et de contribuer ainsi à véhiculer une belle image de ce pays. D’ailleurs, cette année,  je suivrai non pas d’en haut par hélico mais en quad ! ».

Un grand moment à vivre donc pour les participants comme pour tous ceux qui suivront cette compétition qui débute le 25 mai à Douz et qui, à en voir l’itinéraire, prendra des allures de carte postale tant le parcours recèle de coins dont seule la beauté du Sud tunisien peut offrir.

C’est donc dans ce paysage d’aquarelle que les participants (une quarantaine d’équipages est attendue) commenceront le Rallye : premier jour par Tamezret, puis, quelques vallées plus loin, ils seront attendus à Ksar Ghilane, puis Tozeur, avec une fin en apothéose sur le site mythique de Stars Wars…Bref, le Rallye de Tunisie est un vrai parcours touristique que les médias présents sur la course rappelleront aux bons souvenirs des touristes.

SBR

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page