Qu’a dit l’ancien ministre du Tourisme hier sur Express FM ? Reviewed by Momizat on . L'ancien parlementaire et ex-ministre du Tourisme, Tijani Haddad, actuellement prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration internationale des journalistes Ă©crivains du tourisme L'ancien parlementaire et ex-ministre du Tourisme, Tijani Haddad, actuellement prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration internationale des journalistes Ă©crivains du tourisme Rating:
Accueil » Fil info » Qu’a dit l’ancien ministre du Tourisme hier sur Express FM ?

Qu’a dit l’ancien ministre du Tourisme hier sur Express FM ?

L’ancien parlementaire et ex-ministre du Tourisme, Tijani Haddad, actuellement prĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration internationale des journalistes Ă©crivains du tourisme (FIJET) et prĂ©sident de l’Organisation mĂ©diterranĂ©enne des journalistes Ă©crivains du tourisme (OMJET), Ă©tait, hier matin, l’invitĂ© de la radio Express FM. Au micro de Sabri Brahem, M. Haddad, reconnu comme un Ă©minent expert du secteur, a Ă©tĂ© interrogĂ©, entre autres, sur la commercialisation du tourisme sur Internet et sur le rĂ´le des tour-opĂ©rateurs dans le contexte actuel. En parfait diplomate et fidèle à  ses principes, il a proposĂ© une solution alternative qui consiste à  poursuivre le partenariat avec les T.O et, parallèlement, la mise en place d’outils susceptibles de drainer la clientèle individuelle.

Concernant le positionnement de la presse touristique et son rôle dans la promotion touristique, M. Haddad, étant également patron du magazine La Gazette Touristique, premier média spécialisé dans ce domaine en Tunisie et en Afrique et qui fut créé en 1971, a indiqué que ce type de publication est, de manière générale dans le monde, destiné aux professionnels, mais que la promotion du tourisme est, elle, du ressort de la presse généraliste destinée au citoyen.

L’animateur de l’Ă©mission n’a pas manquĂ© d’aborder avec son invitĂ© un sujet d’actualitĂ©, en l’occurrence les dernières dĂ©cisions prĂ©sidentielles en faveur du secteur touristique prises il y a moins d’une semaine. En sa qualitĂ© de conseiller exĂ©cutif de l’OMT (l’Organisation mondiale du tourisme) mais aussi en tant que professionnel du tourisme (il est propriĂ©taire d’un hĂ´tel à  Yasmine Hammamet et d’une agence de voyages Ă©tablie à  Tunis), M Haddad a dĂ©clarĂ© que les dĂ©cisions Ă©taient vĂ©ritablement fondĂ©es sur les rĂ©alitĂ©s du secteur.

InterrogĂ© spĂ©cifiquement sur la question de l’endettement des hĂ´tels et des solutions prĂ©conisĂ©es, M. Haddad a jugĂ© que les responsabilitĂ©s Ă©taient partagĂ©es : premièrement les banques, à  cause du taux d’intĂ©rĂŞt trop important qui a atteint jusqu’à  15 et 16 % (sous entendu sur les crĂ©dits accordĂ©s). Deuxièmement, l’apport personnel des investisseurs trop faible pour leur permettre d’avoir les coudĂ©es franches sur le plan capitalistique. Troisièmement, l’expĂ©rience des « jeunes promoteurs » dans le tourisme qui ont entamĂ© des projets dans le secteur avec 10% de fonds propres. La mauvaise gestion (notamment financière) de certains hĂ´tels et le manque de professionnalisme ont Ă©galement Ă©tĂ© Ă©voquĂ©s et intĂ©grĂ©s parmi les multiples causes de l’endettement du secteur. « Un hĂ´tel endettĂ© ne peut en aucun cas offrir des prestations de qualitĂ© » a soulignĂ© l’invitĂ© d’Express FM.

Concernant les solutions prĂ©conisĂ©es, « le meilleur scĂ©nario est celui arrĂŞtĂ© par le dernier conseil ministĂ©riel qui a dĂ©cidĂ© la mise en place d’une commission conjointe rassemblant les diffĂ©rentes parties intervenantes qui devront trouver des solutions ensemble » a dĂ©clarĂ© Tijani Haddad. « Le rĂ©Ă©chelonnement des dettes ne suffit pas, il faut des solutions radicales. Il y a des hĂ´tels peu endettĂ©s qui pourront s’en sortir rapidement et d’autres qui ne peuvent pas ĂŞtre sauvĂ©s et qui devront ĂŞtre cĂ©dĂ©s pour assainir la situation » a-t-il ajoutĂ©.

Est-ce la fin du tourisme balnĂ©aire a conclu Sabri Brahem ? « Le jour oĂą les plages disparaĂ®tront dans le monde, le tourisme balnĂ©aire sera terminĂ© » a rĂ©torquĂ© Tijani Haddad, qui a rappelĂ© qu’il Ă©tait effectivement nĂ©cessaire d’appuyer ce produit par d’autres produits complĂ©mentaires pour Ă©taler la saisonnalitĂ© touristique au-delà  de la pĂ©riode balnĂ©aire.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page