Guides de tourisme : éclaircie dans la profession ? Reviewed by Momizat on . L'importance du guidage touristique et la situation qui prévaut au niveau de ce secteur ont fait hier l'objet d'une séance de travail tenue au siège du ministèr L'importance du guidage touristique et la situation qui prévaut au niveau de ce secteur ont fait hier l'objet d'une séance de travail tenue au siège du ministèr Rating:
Accueil » Fil info » Guides de tourisme : éclaircie dans la profession ?

Guides de tourisme : éclaircie dans la profession ?

L’importance du guidage touristique et la situation qui prévaut au niveau de ce secteur ont fait hier l’objet d’une séance de travail tenue au siège du ministère du Tourisme en présence de Mehdi Houas, ministre du Commerce et du Tourisme et de plusieurs guides touristiques représentant les syndicats régionaux de Tunis, Hammamet et Sousse, ainsi que de Mohamed Ali Toumi, président de la Fédération tunisienne des agences de voyages et de Kamel Saâd, secrétaire général de la Fédération du tourisme et de l’alimentation relevant de l’UGTT.

Le secteur, de l’avis de ses propres acteurs, souffre de plusieurs maux: absence d’un cadre juridique clair, précarité du travail, marginalisation, existence d’intrus, problèmes ayant trait aux honoraires et à  la perception des commissions, image ternie et insuffisance de la formation continue.

Les guides ont également exprimé d’autres soucis se rapportant notamment à  la qualité de l’environnement physique et humain, au phénomène des « beznassas », à  l’état de délabrement des médinas et aux insuffisances relatives à  la propreté de certaines zones touristiques.

Pour le ministre du Commerce et du Tourisme, le guidage touristique est un maillon fort de la chaîne touristique et se doit d’être à  la hauteur des nouvelles attentes des touristes et des nouvelles ambitions du tourisme tunisien, celles de l’élévation du niveau des prestations et de la diversification de l’offre. La spécialisation dans ce métier est aujourd’hui une nécessité. L’efficacité de la prestation en est une autre souligne Mehdi Houas qui ajoute que la satisfaction du client est un objectif majeur et partagé par tous les intervenants. Il a par ailleurs préconisé la nécessité pour les guides de faire de la promotion du tourisme culturel une priorité à  travers un rapprochement effectif avec le ministère de la Culture.

Le ministre a en outre appelé les parties concernées à  accélérer le traitement des dossiers inhérents à  cette activité en vue de donner plus de visibilité et davantage de capacité aux guides touristiques.

A cet effet, il convient de noter que le dossier de la couverture sociale des guides touristiques vient d’être validé par toutes les parties, y compris la CNSS, et qu’elle sera mise en application dans les prochains jours. D’autre part, il a été décidé de créer une commission tripartite qui se chargera de la révision du cadre juridique qui régit le métier du guide et dont la première réunion est prévue avant la fin du mois de juillet.

Quant à  Kamel Saad, il s’est félicité de l’amorce du dialogue qui a pour objectif d’organiser ce secteur tout en faisant remarquer que la formation continue est un droit et, plus encore, une exigence à  même de réaliser les objectifs de la qualité.

De son côté, Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV, a précisé que les relations entre agents de voyages et guides touristiques se doivent d’être repensées dans le sens de la confiance, de l’efficacité et de la crédibilité de la prestation.

Photo : manifestation de protestation des guides de Djerba

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page