Eté 2017 : le come-back de Dar Jerba sur le marché de l’hôtellerie insulaire Reviewed by Momizat on . C’est une véritable résurrection pour laquelle se prépare le complexe Dar Jerba après une fermeture qui aura duré près de deux ans. Dès le mois de juillet 2017, C’est une véritable résurrection pour laquelle se prépare le complexe Dar Jerba après une fermeture qui aura duré près de deux ans. Dès le mois de juillet 2017, Rating: 0
Accueil » Fil info » Eté 2017 : le come-back de Dar Jerba sur le marché de l’hôtellerie insulaire

Eté 2017 : le come-back de Dar Jerba sur le marché de l’hôtellerie insulaire

C’est une véritable résurrection pour laquelle se prépare le complexe Dar Jerba après une fermeture qui aura duré près de deux ans. Dès le mois de juillet 2017, deux de ses 4 hôtels vont rouvrir leurs portes après avoir subi des travaux complets de rénovation. L’information a de quoi réjouir dans la mesure où la société propriétaire de Dar Jerba (Tourgueness, filiale du groupe libyen Lafico) était, jusqu’à une date récente, totalement réticente au moindre investissement. Cependant, les choses ont de toute évidence changé, ce qui augure d’un retour progressif sur le marché selon un plan stratégique de développement conséquent.

Un investissement de taille

Dar Jerba, inauguré en 1979, comprend à la base 4 hôtels et un appart-hôtel : Dahlia (598 lits), Dar Narjess (722 lits), Dar Yasmine (560 lits), Dar Zahra (705 lits) ainsi que l’appart-hôtel Dar El Manara (340 lits) situé hors du complexe. Mis à part le Dahlia demeuré en 3 étoiles, les autres unités avaient été déclassées par l’ONTT en 2 étoiles, faute d’entretien suffisant et à cause d’une exploitation effrénée -notamment sous l’enseigne du voyagiste franco-turc Marmara (à qui il avait été loué à partir de 2004), jusqu’à devoir fermer ses portes à l’hiver 2015 à défaut d’avoir pu trouver un nouvel exploitant suite au non renouvellement du bail de Marmara (passé dans le giron de TUI France entre temps).

Retournement de situation : la société Tourgueness a finalement décidé d’injecter de l’argent dans une rénovation devenue inévitable et de reprendre la gestion du complexe pour son propre compte. Son PDG, le Libyen Mohamed Abu Kalch, a en effet réussi à convaincre son gouvernement de mettre la main à la poche. On parle déjà d’un montant de 80 à 90 MD qui auraient été débloqués pour pouvoir reprendre l’exploitation du site sous une nouvelle enseigne commerciale «Dar Jerba Hotels» et dirigé par une équipe totalement tunisienne sur la base d’un nouveau plan de relance.

dar-jerba_hotel

Deux hôtels pour commencer

Derrière ce plan, Ridha Attia, ancien dirigeant chez Vincci et RIU  notamment, qui s’est vu chargé de la mise en place de cette relance et de diriger les opérations. « Nous voulons renouer avec l’image initiale de Dar Jerba, celle d’un complexe Club Soft, loin de celle de l’esprit ‘volume’ et ‘le moins cher’ qui l’a isolé de la scène hôtelière lors des dernières années » explique-t-il.

Dans une première étape, seuls les hôtels Narjess et Dar Zahra vont reprendre du service à compter du mois de juillet 2017. Les chambres du premier ont été totalement transformées et agrandies afin de répondre aux normes en vigueur pour en faire un 4 étoiles.

Les nouvelles chambres de Dar Jerba en 2017.

Les nouvelles chambres de Dar Jerba en 2017.

Le second a également été retapé à neuf afin de lui permettre de se repositionner sur le segment Club Familles en 3 étoiles. Outre ces deux unités, c’est aussi la mythique place centrale du complexe, avec ses commerces, coffee-shops et restaurants- qui est aussi en cours d’être réhabilitée. De plus, le restaurant-paillotte ‘Le Pêcheur’ sur la plage reprendra du service (photo ci-dessous). Quant à l’appart-hôtel El Manara, situé en dehors du complexe de l’autre côté de la route et dont l’état des chambres est jugé acceptable, va lui aussi rouvrir ses portes sous forme de location des appartements (sans aucune prestation hôtelière).

dar-jerba_le-pecheur

Ceci étant, le Dar Jerba arrive sur l’été 2017 sans aucun engagement ni contrainte avec les tour-opérateurs, pas même avec le marché russe, ce qui va de toute évidence offrir aux agences des capacités additionnelles pour la clientèle locale ou maghrébine et pour les autres hôtels des solutions de repli en cas de surbooking durant le pic de haute saison.

Projets d’avenir ambitieux

« Le nouveau PDG de la société Tourgueness nous fait totalement confiance, il est compréhensif et convaincu que l’exploitation directe de Dar Jerba est la meilleure approche » souligne encore Ridha Attia. Et sur la base des résultats qui seront constatés, la partie libyenne serait également prête à aller plus loin dans ses investissements. La deuxième phase concernera les deux autres unités : le Dahlia qui devrait passer en chantier en 2018 pour une entrée en exploitation en avril 2019 avec un positionnement haut de gamme en 5 étoiles selon les prévisions ; le Dar Yasmine fait également l’objet d’un plan de rénovation et de repositionnement avec une réouverture programmée en 2020 selon la formule ‘Adult Only’. « Nous lançons une gamme variée de produits inspirée de l’histoire de Dar Jerba car qui n’y pas séjourné au moins une fois en famille, combien de couples y ont passé leur séjour de noces, combien de jeunes l’ont déjà fréquenté par le passé ! » s’exclame encore R. Attia.

L'hôtel Dahlia se prépare pour une grande rénovation.

L’hôtel Dahlia se prépare pour une grande rénovation.

Et au-delà du côté purement hôtelier, les projets futurs sont également déjà définis. Grâce à l’immense terrain de 60 hectares dont dispose le complexe (45 sont utilisés jusqu’à présent), la réflexion actuelle porte sur l’ajout d’une nouvelle composante immobilière de tourisme résidentiel et même d’un parc aquatique, le plus grand de toute l’île de Djerba. Pour cela, il faudra tout d’abord que les retours sur investissements soient rapidement palpables aux yeux des donneurs d’ordre libyens et surtout que le tourisme tunisien ne connaissent plus de soubresauts comme ceux qu’il vient de traverser.

Hédi HAMDI

Lire sur le même sujet :

Crise au Dar Jerba: rouvrira ou rouvrira pas en 2016 ?

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page