Au ministère du Tourisme : des larmes et de l’amertume chez Karboul, le flou artistique chez sa remplaçante Reviewed by Momizat on . Nommée le 2 février 2015 sans controverse ministre du Tourisme au sein du nouveau gouvernement de Habib Essid, Selma Elloumi-Rekik  s’est vu remettre le 6 févri Nommée le 2 février 2015 sans controverse ministre du Tourisme au sein du nouveau gouvernement de Habib Essid, Selma Elloumi-Rekik  s’est vu remettre le 6 févri Rating: 0
Accueil » Fil info » Au ministère du Tourisme : des larmes et de l’amertume chez Karboul, le flou artistique chez sa remplaçante

Au ministère du Tourisme : des larmes et de l’amertume chez Karboul, le flou artistique chez sa remplaçante

Nommée le 2 février 2015 sans controverse ministre du Tourisme au sein du nouveau gouvernement de Habib Essid, Selma Elloumi-Rekik  s’est vu remettre le 6 février les clefs de son nouveau département par Amel Karboul, qui l’a précédée au même poste durant toute l’année écoulée.

La traditionnelle cérémonie de passation s’est déroulée au siège du ministère du Tourisme en présence d’un nombre important de cadres et agents du département, toujours curieux de venir découvrir la personnalité de leur nouveau supérieur hiérarchique, outre la présence de nombreux professionnels et notamment du président de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH).

Après une projection vidéo muette exposant le bilan du mandat touristique de la ministre sortante, sur fond de chuchotements par-ci, et de médisances venant de quelques vieilles commères par là, Amel Karboul a pris la parole (avec son nouveau look, cheveux courts et sans lunettes), pour remercier toute son équipe, ses collègues et le Premier ministre sortant Mehdi Jomaâ « pour la confiance qu’il lui a accordée ». Elle a également remercié sa famille, son mari et ses deux filles, soulignant que « ce n’était pas plus mal s’ils n’étaient pas très proches [de moi] vu les moments difficiles par lesquels je suis passée », avant de lâcher : « j’ai eu droit tout au long de ma mission à des critiques très acerbes, notamment de la part des journalistes ».

En présentant Selma Elloumi-Rekik  comme « la personne idéale » pour occuper ce poste, tout en rappelant ses compétences et son background notamment sur le plan business, Amel Karboul a déclaré : « je peux dire que je suis vraiment chanceuse de laisser ma place à une personne qui incarne l’audace, la responsabilité et l’innovation », en ajoutant en larmes et sans avoir pu retenir son émotion : « je laisse aujourd’hui le bébé entre de bonnes mains ».

La nouvelle ministre donne le ton mais ne livre ni programme ni priorité

Après avoir remercié la ministre sortante et déclaré qu’elle était très honorée par cette nomination, la nouvelle locataire du N°1 avenue Mohamed V a expliqué à son auditoire, dans une brève intervention, qu’il est d’abord nécessaire d’effectuer un état des lieux avec les professionnels du secteur du tourisme avant de livrer quelques bribes de programme. « Nous rentrons aujourd’hui dans une ère de stabilité. Nous ne pouvons plus prétendre être dans le provisoire, nous avons 5 ans pour continuer à réformer et à faire progresser le secteur », a déclaré sur un ton ferme  la nouvelle ministre tout en ajoutant : « il y  a beaucoup de choses à faire et la porte est grand ‘ouverte à tous ceux qui veulent travailler ».

A noter que la nouvelle ministre aura en charge en plus du Tourisme le secteur de l’Artisanat qui a été réaffecté à ce département après plusieurs années de rattachement au ministère du Commerce.

O.K

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page