trafic-aerien
Flash info

Trafic aérien Tunisie-Italie: ce qui sera suspendu et ce qui reste

Trafic aérien Tunisie-Italie: ce qui sera suspendu et ce qui reste

trafic-aerien

Le gouvernement tunisien serre la vis. Face à l’épidémie de Coronavirus qui sévit en Italie, la décision a été prise de suspendre les vols au départ de Tunis. Mais pas totalement.

Plus de dessertes aériennes entre la Tunisie et l’Italie. Du moins quasiment plus. L’Etat tunisien a décidé d’emboîter le pas à de nombreux autres pays en suspendant les vols vers ce pays jusqu’à ce que la situation sanitaire s’éclaircisse des deux côtés de la rive méditerranéenne.

Tout d’abord les vols quotidiens assurés par Tunisair sur Rome et Milan sont supprimés. Exception faite d’un vol sur Rome qui devrait être maintenu une fois par semaine le samedi afin de permettre aux cas urgents, humanitaires ou Tunisiens se trouvant dans ce pays de pouvoir revenir à Tunis. Les vols sur Venise et Bologne sont eux totalement suspendus.

Tunisair Express sera également concernée par ces restrictions de vols avec l’arrêt provisoire de ses dessertes de Naples et de Palerme.

Enfin Alitalia, 3e opérateur aérien entre les deux pays se devra également de s’aligner aux décisions gouvernementales tunisiennes avec probablement aussi la possibilité d’assurer un service minimum réduit à un vol par semaine sur la Tunisie.

Rappelons que depuis le 3 mars dernier, la décision a été prise de faire arriver tous les vols en provenance d’Italie sur le Terminal 2 de Tunis-Carthage pour un contrôle sanitaire plus intense.

Par voie maritime également, la CTN a suspendu ses traversées entre Gênes et la Goulette.

D.T

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.