Fil info

Le tourisme représente 15,1% du PIB de la Tunisie selon la Cnuced

Le tourisme représente 15,1% du PIB de la Tunisie selon la Cnuced

Le rapport de la Cnuced (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement) de 2017 intitulé : « Le tourisme au service d’une croissance transformatrice et inclusive », estime que le tourisme contribue à hauteur de 15,1% dans le PIB de la Tunisie. Ce qui va à l’encontre de ceux qui prétendent que le taux n’est que de 7%.

Le rapport 2017 de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (Cnuced) a jeté la lumière sur l’importance grandissante du tourisme en Afrique. Il constitue l’un des poumons d’une croissance inclusive et d’un développement économique durable. Le rapport avance que depuis les années 1990, le tourisme contribue de plus en plus à la croissance, à l’emploi et au commerce en Afrique. Entre 1995 et 2014, les arrivées de touristes internationaux sur le continent ont augmenté de 6 % en moyenne par an et les recettes d’exportation du tourisme de 9 % par an. Sa contribution totale moyenne au produit intérieur brut (PIB) est passée de 69 milliards de dollars en 1995-1998 à 166 milliards de dollars en 2011-2014, soit de 6,8 % à 8,5 % du PIB. Il est également indiqué que le tourisme a créé plus de 21 millions d’emplois en moyenne en 2011-2014 ; ce qui équivaut à 7,1 % de la totalité des emplois en Afrique.

Hausse significative des dépenses

Les auteurs du document ont aussi mis en exergue la répartition contrastée des arrivées touristiques internationales entre les différentes régions du continent africain. Le document souligne que quatre pays seulement accaparent la part du lion des arrivées touristiques internationales. Il s’agit de l’Égypte, du Maroc, de l’Afrique du Sud et de la Tunisie qui enregistraient entre 2011 et 2014 une moyenne annuelle d’entrées touristiques internationales, respectivement, de 9,9 millions, de 9,8 millions, de 9,2 millions et de 6,8 millions. Les quatre pays cumulent ensemble 64% des entrées touristiques internationales du tout le continent.

Selon la Cnuced, les recettes du tourisme en Afrique ont triplé durant les deux dernières décennies, passant ainsi de 15 milliards de dollars à 47 milliards de dollars. Ceci s’explique par deux facteurs essentiels à savoir ; l’augmentation en nombre de visiteurs et la hausse des dépenses par touriste. En 2015, les dépenses moyennes d’un touriste ont atteint 850 dollars, tandis qu’avant 20 ans le touriste dépensait en moyenne 580 dollars.

Quant à la Tunisie, la Cnuced a noté qu’en 2015, le secteur du tourisme a généré pour la Tunisie une recette de 1,381 milliard de dollars.

Les auteurs du rapport ont, par ailleurs, avancé que le touriste séjournant en Afrique du Sud dépense beaucoup plus par rapport à celui qui séjourne dans l’un des pays de l’Afrique du Nord. Une tendance qui se justifie, selon le rapport, par l’effort déployé par l’Afrique du Sud dans la promotion de ses produits touristiques par rapport aux pays nord-africains.

K.C.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.