Fil info

Saison touristique : ces chiffres qui donnent froid dans le dos

Saison touristique : ces chiffres qui donnent froid dans le dos

Les dernières statistiques de l’ONTT ne sont une surprise pour personne. Mêmes si elles sont affligeantes, elles permettent tout au plus de mesurer l’ampleur de l’effondrement des arrivées touristiques sur la Tunisie et confirment le très mauvais été 2015.

Les chiffres disponibles des 3 premières semaines du mois d’août (qui, traditionnellement, correspondent au pic de haute saison) apportent la preuve que les arrivées européennes sur cette période se sont effondrées de 74% par rapport à la période correspondante de 2014. Le marché anglais est -sans surprise- le plus affecté par la chute avec –96%. Cependant, malgré ces résultats catastrophiques, l’on a tout de même enregistré au cours de cette période l’entrée en Tunisie de 1960 titulaires de la citoyenneté britannique en Tunisie. Preuve, si besoin est, qu’il demeure une poignée d’irréductibles qui continue de venir en vacances malgré les restrictions dictées par leurs pays.

Autre gros marché à s’être effondré, celui en provenance de Russie avec 89% de chute et seulement 5468 visiteurs comptabilisés entre le 1er et le 21 août, contre 51.000 sur la même période de 2014. Le marché belge ne se porte pas mieux non plus avec un recul de 89% des arrivées et seulement 2170 touristes en provenance de ce pays.

Maigre consolation

Autre donnée révélatrice : la part de marché des touristes européens en Tunisie est passée de 73,7% en 2010 à 19,6% en 2015.

Cependant, ces mêmes statistiques permettent de relever que la destination tunisienne n’a pas été totalement désertée par les Européens puisque l’on a tout de même compté 66.000 Français, 19.000 Allemands, 6500 Tchèques et près de 8000 Italiens. Maigre consolation.

En tout, ce sont 124.000 Européens qui auront foulé le sol tunisien (toujours sur les 3 premières semaines d’août), correspondant à une baisse de près de 80% si l’on se réfère à la période correspondante de l’année de référence 2010.

A contrario, le boom des entrées touristiques a été enregistré au niveau du marché algérien avec une croissance de 25,2% par rapport à 2014 et surtout de 291% par rapport à 2010. Les 3 premières semaines d’août ont en effet été marquées par l’entrée en Tunisie de 355.000 visiteurs algériens, contre 284.000 il y a un an. A noter qu’en général seul un tiers des Algériens réside dans les hôtels. La conjoncture exceptionnelle de cette année aura peut-être permis d’augmenter ce taux.

La mauvaise saison été, consécutive aux événements vécus en mars et juin, a entraîné une baisse des arrivées de 24% toutes nationalités confondues et ce entre le 1er janvier et le 21 août 2015, avec 3.850.000 non résidents recensés. Des résultats qui se répercutent également sur les recettes en devises qui ont chuté de 52,3% depuis le début de l’année.

D.T

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.