Les people

Portrait du nouveau ministre du Tourisme

Portrait du nouveau ministre du Tourisme

C’est sans conteste le plus jeune ministre du Tourisme qu’ait connu la Tunisie. Elyès Fakhfakh, 39 ans, né à  Tunis, aligne une double formation d’ingénieur et de spécialiste en management des hommes et des organisations, ainsi qu’une longue expérience internationale dans de grands groupes. Il a officiellement pris ses nouvelles fonctions de ministre le 27 décembre 2011 au lendemain de l’intronisation du gouvernement Jebali.

Elyès Fakhfakh entame sa carrière professionnelle à  27 ans au sein du groupe Total où il sera amené à  effectuer des missions sur une cinquantaine de sites industriels du groupe, en Europe, en Amérique et en Asie afin d’y résoudre des problématiques techniques et organisationnelles complexes. En 2004, il sera affecté en Pologne en tant que directeur des opérations d’un nouveau site industriel en pleine croissance.

De retour en Tunisie en 2006, fort de cette expérience internationale, il prendra la direction générale d’une société industrielle tunisienne totalement exportatrice dans le secteur des composants automobiles (Cotrel), appartenant à  un grand groupe (UFI/ Maghrebia Assurances) opérant également dans le secteur hôtelier (Concorde Berges du Lac, Marco Polo Yasmine Hammamet, Green Park Sousse) et disposant de nombreuses implantations à  l’étranger.

Après trois plans de mise à  niveau successifs pour atteindre le niveau des standards internationaux et occuper la quatrième place européenne, il engage la société dans une démarche de développement international faisant de cette PME tunisienne d’hier, un groupe international visant la place du leader mondial dans son secteur, avec un site en Espagne, un deuxième en cours de construction en Chine et bientôt d’autres sites en Chine et en Inde.

Tout au long de son parcours, Elyès Fakhfakh s’est concentré sur les problématiques de mise à  niveau, de restructuration financière et de redéploiement marketing, à  partir d’un leadership affirmé, d’une vision globale innovante, de fixation d’objectifs précis et d’un suivi rigoureux.

C’est avec cette même détermination qu’il s’est engagé au lendemain de la révolution de la dignité auprès du Dr Mustapha Ben Jaafar et du parti Ettakatol pour participer à  la construction de la nouvelle Tunisie démocratique (d’après le CV du concerné).

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.