Fil info

Mövenpick Gammarth: les projets d’Olivier Six et de son équipe

Mövenpick Gammarth: les projets d’Olivier Six et de son équipe

Il est Belge d’origine, vit à Londres et s’y connait tout particulièrement en matière d’hospitalité suisse. Il a travaillé dans des Mövenpick à Gibraltar ou encore à Ramallah. Olivier Six est le nouveau directeur général de l’hôtel Mövenpick à Gammarth. A peine arrivé à son poste, il s’est déjà attelé à la tâche avec le management local et notamment Wissem Arfa, le DGA, et Wasfi Khemila, directeur Commercial et Marketing de cet hôtel mythique de la banlieue nord de Tunis qui porte l’enseigne suisse depuis le mois de septembre 2010.

Un hôtel de 119 chambres qui tourne avec un remplissage de 78% en moyenne annuelle, un taux qui ferait pâlir d’envie d’autres établissements du même gabarit mais positionné sur le balnéaire exclusivement. Mais sur le grand Tunis, on ne connait heureusement pas la crise. Les hôtels tournent à plein régime et à certaines périodes, il y a même des difficultés pour trouver des chambres disponibles comme c’est actuellement le cas. Au Mövenpick Gammarth, on se targue même de réaliser une moyenne d’occupation des chambres de 98% en semaine. Il s’agit bien évidemment d’une clientèle presque exclusivement Business. Ce qui n’empêche pas d’avoir également quelques fidèles parmi les plus fidèles tel que ce client italien qui y a déjà inscrit à son palmarès 128 séjours.

La nuitée à 376 dinars hors taxes

« Nous sommes leaders sur la capitale, souligne Wissem Arfa. Notre prix de vente moyen de la chambre est de 376 dinars, sans les taxes ni les petits déjeuners se targue-t-il non sans fierté. Et l’ouverture prochaine de plusieurs autres établissements arborant de grandes enseignes internationales n’inquiète en aucune manière le management de l’hôtel. Au contraire, l’ouverture annoncée pour décembre 2017 d’un nouveau Mövenpick de 404 lits sur les Berges du Lac constitue une aubaine. « Cela va nous aider à procéder à des échanges de business » se réjouit Olivier Six.

En attendant, le Mövenpick Gammarth ne s’endort pas sur ses lauriers et songe à se renouveler. D’abord à travers un programme de rénovation progressive de ses chambres. C’est en tout cas ce qui a été convenu avec le CTKD, la société propriétaire. Le chantier devra durer 14 mois et se fera de manière très progressive de sorte à ne perturber en aucune manière la bonne marche de l’hôtel. Premières concernées par cette rénovation, les chambres avec vue mer à compter du mois de novembre.

Pas question cependant de procéder à des extensions de capacité malgré la concurrence qui s’annonce. Même le projet de villas prévu à un certain moment dans le périmètre de l’hôtel a été totalement abandonné. « Notre choix est de rester un Boutique Hotel, notre politique est de faire dans la qualité et pas dans la masse » rétorque le DGA de l’hôtel.

Questions de sécurité

Du côté de la direction générale de l’hôtel toujours, on souligne par ailleurs tout l’intérêt porté à la question de la sécurité et sur les équipements qui ont été acquis pour garantir la sérénité des clients. Wissem Arfa rappelle au passage que les normes de sécurité ont été confiées à une société britannique spécialisée qui vient deux fois par an effectuer des visites inopinées afin de vérifier que tous les process sont appliqués à la lettre. A telle enseigne que le Mövenpick Gammarth a été accrédité par plusieurs ambassades étrangères et non des moindres pour y héberger leurs ressortissants ou pour y tenir des réunions professionnelles.

hotel_movenpick_gammarth

Ramadan dans le viseur

L’autre focus sur le court-terme du Mövenpick concerne le mois de Ramadan. Et pour la circonstance, c’est sur la gastronomie que la direction de l’hôtel a misé. Tout d’abord avec un menu buffet international qui sera proposé au restaurant L’Horizon avec sa vue imprenable sur la zone. Ensuite de la cuisine méditerranéenne au restaurant The Breeze. Enfin le restaurant El Omnia qui se parera de ses plus beaux atours pour offrir une cuisine marocaine particulièrement soignée au moment de l’Iftar si l’on en croit Wasfi Khemila. A  ce titre, ce sont 4 chefs qui seront envoyés au Maroc pour s’imprégner encore plus de la gastronomie de ce pays dans le cadre d’échanges avec le Mövenpick Marrakech. Une occasion pour les clients d’effectuer un voyage culinaire tout en restant sur Gammarth, l’authenticité en prime.

H.H

El-omnia_restaurant_gammarth

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.