mossaab-battikh
Interviews, Portraits

Mossaab Battikh, PDG Magic Hotels & Resorts: « le marché local vous apporte une solution rapide »

Mossaab Battikh, PDG Magic Hotels & Resorts: « le marché local vous apporte une solution rapide »

mossaab-battikh
Mossaab-Battikh-Magic-Hotels

Mossaab Battikh, PDG Magic Hotels & Resorts

C’est l’exemple type de la croissance exponentielle qui prend à contre-pied toutes les théories définies par les « experts » en tourisme. En à peine quelques années, la marque Magic Hotels s’est en effet installée solidement dans le cercle pourtant très fermé des enseignes hôtelières tunisiennes à forte notoriété.

Filiale du groupe TUI, Magic Hotels, société de droit tunisien (qui compte également dans son giron 2 établissements au Maroc et 2 en Egypte) peut se targuer aujourd’hui de disposer dans son porte-feuille de pas moins de 16 établissements en location ou sous le régime de la gestion pour compte: 2 à Sousse, 4 à Hammamet, 5 à Djerba, 1 à Monastir et surtout 2 à Tozeur et 1 à Tabarka, ces deux zones que les opérateurs traditionnels qualifient de tous les maux pour justifier des problèmes que le tourisme y rencontre.

Mossaab Battikh, PDG de Magic Hotels & Resorts, n’est pas peu fier de ses chiffres, notamment à Tabarka, depuis la remise à flot à l’été 2017 d’un établissement fermé depuis de nombreuses années qui a enregistré des « réalisations exceptionnelles ».

magic-hotels-Thabraca

Le Thabraca à Tabarka, repris par Magic Hotels.

A Tozeur, Magic Hotels consolide encore sa place avec la reprise en gestion du fameux Palm Beach. L’accord passé avec la société propriétaire porte désormais sur un autre Palm Beach, à savoir celui de Hammamet, qui passe sous l’enseigne Magic Hotels Marmara. A Djerba, l’accord pour l’exploitation du Dar Midoun a été renouvelé après l’expérience réussie de l’été dernier, tandis que l’autre nouveauté sur l’île consiste en la reprise d’un très bel hôtel, en l’occurrence l’Iliade.

Cependant, Magic Hotels, ce ne sont pas seulement des hôtels bord de mer ou orientés tourisme saharien. Pour la première fois en Tunisie, une chaîne prend également l’initiative de louer une maison d’hôte. A Mahdia, l’expérience de l’exploitation de Dar Sidi semble être tellement concluante que Mossaab Battikh parle déjà de développer un porte-feuille de maisons d’hôtes, notamment à Tunis et à Tozeur où il a actuellement des vues.

Et pour 2019, la chaîne regarde toujours plus loin puisqu’il est question de rajouter à sa production 2 nouveaux hôtels à Hammamet, 1 à Sousse et à 1 à Djerba.

Confiance mutuelle

Et quand on demande au premier responsable de Magic Hotels les clés d’un tel succès et d’une telle confiance accordée par les hôteliers tunisiens, ses explications tiennent en quelques mots : « l’industrie touristique est bâtie sur plusieurs facteurs compliqués mais surtout sur la confiance entre les intervenants, en plus d’une image que l’on donne au client et du produit qu’on lui propose ». Mossaab Battikh explique que c’est également le résultat d’un travail en profondeur qui a permis d’obtenir la confiance de plusieurs T.O mais aussi de partenaires locaux.

Mais c’est surtout le marché local qui serait également l’une des clés de voûtes pour Magic Hotels. « Nous avons rapidement ajusté notre position après Sousse 2015. En outre, nous avons ouvert une plate-forme sur le web et j’en suis exceptionnellement satisfait ».

Mossaab Battikh tire également les leçons de la part du marché local sur des pays comme l’Egypte et le Maroc qui atteint 30%. « Même s’il n’est que périodique, il vous permet de vous créer une solution rapide, ça vous laisse plus à l’aise ».

Le PDG de Magic Hotels tient cependant à souligner que cette croissance est saine et qu’elle n’a pu se faire que grâce à des groupements économiques. Une manière diplomatique de lancer un message aux mauvaises langues qui, dans le secteur, doutent de l’authenticité de cette success-story qui tord le cou à tous les à-priori que le tourisme tunisien adore entretenir.

Hédi HAMDI

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.