Fil info

Merike Hallik, présidente de l’ECTAA : « la Tunisie est une destination sûre »

Merike Hallik, présidente de l’ECTAA : « la Tunisie est une destination sûre »

La Confédération européenne des associations d’agences de voyages et de tour-opérateurs (ECTAA) annonce son soutien à la Tunisie et invite les pays européens à lever les restrictions de voyage sur la destination.

Pendant deux jours, le 1er et le 2 décembre, l’ECTAA a tenu à Tunis sa 114e assemblée générale semi-annuelle à Tunis (Gammarth), une première dans un pays non européen. Ceci grâce au travail acharné consenti par la Fédération tunisienne des agences de voyages (FTAV), qui a su convaincre l’ECTAA de changer ses statuts et accepter d’autres membres hors de l’Europe. Ainsi, elle a pu intégrer la fédération tunisienne en tant que membre international..

De ce fait, la Tunisie a ouvert la porte au Maroc qui a aussi intégré l’ECTAA tandis que d’autres pays comptent le faire bientôt. Après ce premier pas important, puisqu’il permet à la Tunisie d’être toujours présente dans la mémoire des agences de voyages et tour-opérateurs européens, Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV, avec son équipe, se sont appliqués à faire tenir l’assemblée générale de l’ECTAA en Tunisie. Une chose qui a été faite « comme du papier à musique » (dixit le SG de l’ECTAA) et dont les retombées sur le tourisme tunisien seront d’une très grande valeur, surtout que l’événement s’est déroulé dans des conditions favorables, et que les membres de l’ECTAA participant à l’assemblée se sont montrés très satisfaits.

L’ECTAA veut soutenir la Tunisie

Merike Hallik, présidente de l’ECTAA, a indiqué, lors de la conférence de presse organisée à Tunis en marge de leur assemblée générale (photo ci-dessus), que : « nous sommes là principalement pour soutenir la Tunisie et découvrir de près la destination. Après ces deux jours que nous avons passés ici, nous considérons la Tunisie comme une destination sûre ».

Merike Hallik, présidente en exercice de l'ECTAA.

Merike Hallik, présidente en exercice de l’ECTAA.

Mohamed Ali Toumi a expliqué, pour sa part, que l’intégration de la FTAV à l’ECTAA est dans le but d’être proche des centres de décision et d’être aussi informés de tout ce qui se passe sur le marché européen. Il a précisé qu’avec la tenue de son assemblée générale à Tunis, l’ECTAA sort pour la première fois de l’Europe. « La Tunisie a gagné ce pari et ce privilège », s’est félicité le président de la FTAV.

Dans son intervention, le secrétaire général de l’ECTAA, Michel de Blust, a considéré que la Tunisie est victime du principe de précaution. « Bien sûr, il y a eu des événements dramatiques qui ont touché le pays, comme c’était le cas pour Paris, Nice, Londres ou Madrid. Nous pensons que sur la base de la situation qui est tout à fait tranquille régnant en Tunisie depuis presque deux ans, les Etats de l’Union européenne qui ont un avis de voyage déconseillant encore le pays sont appelés à revoir leur avis. Je sais que les tour-opérateurs britanniques, hollandais, belges et norvégiens attendent qu’ils puissent reprendre leurs opérations vers la Tunisie. J’espère que cela se passera très vite », a-t-il estimé.

michel-de-blust

Michel de Blust, secrétaire général de l’ECTAA.

« J’ai invité l’ambassadrice de Pologne avec ses collègues de l’UE à réfléchir à ne plus déconseiller tout le pays, mais uniquement les frontières algériennes et libyennes. Je pense que cette idée a pris son chemin. Notre présence actuellement en Tunisie, la Conférence Tunisia 2020 et la visite du président tunisien en Belgique, ce sont des choses qui vont aider à changer l’avis des pays réticents », a ajouté le secrétaire général de l’ECTAA.

Faire de la Tunisie la destination préférée de l’ECTAA

Mohamed Ali Toumi a, par ailleurs, révélé, que le prochain objectif de la FTAV est de déclarer la Tunisie « destination préférée de l’ECTAA ». Michel de Blust a informé, dans ce contexte, que le programme de choisir un pays comme destination préférée de l’Europe offre plusieurs avantages au pays concerné et une grande visibilité sur le marché européen. Dans le programme, figurent la tenue d’une assemblée générale de l’Association dans la destination sélectionnée, faire une promotion ciblée de la destination auprès des tour-opérateurs et des agences de voyages qui sont membres et sur les réseaux sociaux, y organiser des Roadsows et des éductours et la conception des packages ciblés pour le pays. M. de Blust a déclaré que la destination de 2017 a été éjàd choisie. Pour 2018, l’ECTAA a été déjà approchée par la Malaisie. Donc, le choix de la Tunisie en tant que destination préférée de l’Europe est fort possible pour 2019.

K.C

Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV.

Mohamed Ali Toumi, président de la FTAV.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.