Flash info

Contrats avec les T.O: la nouvelle recommandation de l’administration

Contrats avec les T.O: la nouvelle recommandation de l’administration

Le ministère du Tourisme et de l’Artisanat ainsi que la Banque centrale de Tunisie (BCT) ont officiellement saisi la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) au sujet de la «monnaie de libellé des contrats d’allotement entre hôteliers et tour-opérateurs non résidents».

Dans un courrier conjoint daté du 13 avril courant, les deux parties soulignent qu’il est «indispensable pour les hôteliers de libeller en devises les contrats d’allotement qu’ils sont appelés à conclure avec les T.O ainsi que les factures établies au nom de leurs clients non résidents».

Cette mesure s’inscrit «dans l’objectif de protéger les intérêts majeurs du secteur touristique» ajoutent encore le ministère du Tourisme et la BCT dans ce qui semble encore être une première recommandation qui pourrait évoluer vers un palier supérieur.

Il est à noter que l’obligation de signer les contrats en devises par les hôteliers est une demande formulée par ces derniers depuis un certain moment mais qui nécessitait l’appui de la BCT qui avait jusqu’alors toujours refusé de prendre officiellement position.

Il semblerait que la nomination du nouveau gouverneur de la BCT en la personne de Marouane Abassi ait permis cette avancée soutenue par la ministre du Tourisme, Selma Elloumi Rekik.

Cette nouvelle avancée est la conséquence du glissement du dinar par rapport aux monnaies étrangères enregistré notamment au cours de l’année 2017 et du manque à gagner flagrant qu’il a engendré pour les hôteliers mais aussi pour les caisses de l’Etat.

D.T

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.