ounissi-saida-france
Flash info

Nouvelles conditions d’entrée en Tunisie: la députée Saida Ounissi apporte des précisions

Nouvelles conditions d’entrée en Tunisie: la députée Saida Ounissi apporte des précisions

ounissi-saida-france

Suite au tollé provoqué par les dernières décisions du ministère de la Santé concernant les nouvelles mesures d’entrée en Tunisie auprès des Tunisiens de l’étranger, la députée Saida Ounissi a clarifié certains points.

La députée Saida Ounissi (Ennahdha), membre de la première circonscription pour la France, a déclaré sur sa page Facebook officielle s’être entretenue avec le chef de Cabinet du ministre de la Santé concernant les nouvelles dispositions pour les voyageurs arrivant en Tunisie qui entrent en vigueur à partir du 1er février 2021.

La députée a apporté textuellement les explications suivantes:

Pour les personnes vaccinées: Puisque les vaccins présents sur le marché nécessitent des rappels, il faudrait que la personne concernée soit vaccinée avec rappel pour être considérée immune. Dans tous les cas, le haut-comité va communiquer sur la question plus en détails dans les semaines à venir.

 Pour les personnes avec des nouveaux-nés et des enfants: Aucune exception n’est accordée. Il faudra passer par le confinement obligatoire d’une semaine à l’hôtel.

 Pour les voyages d’affaires: Aucune exception n’est accordée. Même si le séjour ne dépasse pas les 5 jours.

 Pour les personnes qui souhaitent choisir un autre hôtel que ceux de la liste proposée: Aucune exception n’est accordée. Il faudra réserver dans les hôtels de la liste du ministère de la Santé pour pouvoir suivre les personnes confinées.

 Pour les cas de voyage pour enterrement: C’est l’un des rares cas où en coordonnant avec les consulats, des exceptions pourront être accordées par le Haut Comité.

Saida Ounissi a indiqué dans ce même post Facebook avoir obtenu ces informations non sans mal du Haut Comité et assure lui avoir transmis son avis. « Selon nous, le confinement en hôtel est une mesure excessive et pénalise les Tunisiens résidents à l’étranger qui sont encore une fois traités comme un bouc émissaire, tandis que nous observons tous un laxisme effrayant face au respect des gestes barrières. Gestes barrières qu’il est grand temps de « rafraîchir » au vu de l’évolution du virus et de notre connaissance de sa propagation  » a écrit la députée, ajoutant: « Néanmoins, mon rôle m’oblige à appeler les citoyens résidents à l’étranger d’observer strictement les décisions du Haut Comité scientifique et d’espérer que cela contribue à baisser le taux de mortalité alarmant de ces dernières semaines ».

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.