Fil info

Au Tabarka Jazz Festival, tempête dans un verre d’eau

Au Tabarka Jazz Festival, tempête dans un verre d’eau

L’édition 2016 du Tabarka Jazz Festival a provoqué l’ire d’un parti politique qui n’a pas apprécié la subvention accordée par le ministère du Tourisme. En attendant, les concerts se déroulent loin de la polémique.

Le ministère du Tourisme a publié aujourd’hui 2 septembre un communiqué dans lequel il s’exprime sur la polémique qui enfle ces derniers temps concernant la subvention accordée au Tabarka Jazz Festival. Les explications du département du Tourisme portent sur les informations circulant dans les médias disant qu’une plainte a été déposée contre la ministre pour avoir consacré une enveloppe de 300.000 dinars afin de subventionner le Festival. « Le ministère du Tourisme subventionne régulièrement et depuis sa création le Tabarka Jazz Festival dans le but de le transformer en un rendez-vous constant pour l’animation touristique susceptible de promouvoir le tourisme à Tabarka en particulier et dans la région Nord-Ouest en général et ce, dans le cadre de la stratégie globale de la promotion touristique nationale et régionale », lit-on dans le document.

Comité d’organisation nommé par le gouverneur

Le communiqué ajoute qu’un tel événement revêt un intérêt particulier dans la promotion du tourisme dans les régions. Le ministère a, par ailleurs, souligné que l’Office national du tourisme traite avec un comité d’organisation nommé par le gouverneur de la région à l’instar de toutes les manifestations nationales et régionales. Le ministère a rappelé, dans ce sens, que la décision du gouverneur a été prise après avoir consulté les différents acteurs du tourisme dans la région. « L’ONTT traite avec les comités d’organisation de ce genre de manifestations via des conventions et selon les règles de gestion des deniers publics qui exigent des rapports financiers certifiés par un expert-comptable assermenté garantissant la transparence des dépenses », souligne le communiqué.

Il est à noter que c’est le parti « le Congrès pour la République » qui aurait porté plainte contre le ministère du Tourisme, considérant la subvention accordée au comité d’organisation du Tabarka Jazz Festival comme mauvaise gestion.

La FTH soutient l’administration

De son côté, la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) est montée elle aussi au créneau pour soutenir la position du ministère, expliquant que « Le Comité d’organisation du Festival approuvé par Monsieur le Gouverneur de Jendouba a présenté un dossier de sponsoring devant le Comité de Gestion du Fonds de veloppement de la Compétitivité dans le secteur du tourisme, un comité constitué par des représentants de la Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie, la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages, la Fédération Tunisienne des Restaurants Touristiques, Tunisair, le ministère des Finances, et de l’Office National du Tourisme Tunisien et présidé par le ministère du Tourisme.

Le Comité de Gestion du FODEC a décidé, après étude du dossier, d’accorder au festival de Jazz de Tabarka, à l’instar d’autres événements, une subvention qui ne sera décaissée qu’après le déroulement du Festival ».

K.C

 

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.