transavia-tunisie
Flash info

Transavia a-t-elle vraiment supprimé sa ligne Paris-Tunis ?

Transavia a-t-elle vraiment supprimé sa ligne Paris-Tunis ?

transavia-tunisie

La low-cost Transavia, filiale d’Air France-KLM, aurait-elle l’intention de se délester de sa ligne principale entre Paris et Tunis ? C’est en tout cas l’information qui circule.

Depuis hier, des rumeurs courent sur les réseaux sociaux en Tunisie sur la suppression par la compagnie Transavia de sa ligne aérienne Paris-Tunis.

En cause, des SMS que des passagers auraient reçus leur demandant de modifier leur réservation suite à l’annulation ou au report de leur vol.

L’information a surpris à plus d’un titre, sachant que ce transporteur est désormais la première compagnie étrangère en termes de vols et de trafic passagers sur la Tunisie.

« Une annulation de la desserte serait de très mauvais augure pour notre marché » avoue un opérateur touristique craignant un effet domino sur les autres aéroports desservis par la compagnie, notamment Monastir et Djerba et ses conséquences sur le trafic ethnique et touristique.

Mais pour certains observateurs, l’éventualité d’un replacement des appareils de la compagnie sur d’autres axes plus rentables n’est pas à exclure, dans un contexte commercial difficile pour le transport aérien mais surtout de tension entre les deux capitales à propos des visas mais aussi suite aux problèmes de droit de trafic qui se sont posés l’été dernier entre les deux pays.

Renseignement pris, Transavia n’a fait que réduire le nombre de ses vols sur la Tunisie notamment en cette période de baisse de la demande, du maintien des restrictions sanitaires de part et d’autres et désormais par la baisse de voyageurs tunisiens dans le sillage de la réduction du nombre de visas octroyés par les autorités françaises.

L’information a été confirmée à Destination Tunisie par le représentant officiel de Transavia France en Tunisie, la société Kars International, qui dément toute intention de la compagnie d’abandonner la ligne et encore moins le marché. « Pour preuve, les vols sont toujours disponibles à la réservation en ligne » souligne Kars.

« Alors que l’on s’achemine vers une reprise de la demande sur la Tunisie lors des prochaines vacances de la Toussaint, il paraissait effectivement invraisemblable que Transavia s’en aille après avoir glané d’importantes parts de marché » commente un responsable commercial agissant dans l’hôtellerie.

D.T

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.