Destination Voyages

Marrakech l’inimitable exotisme marocain

Marrakech l’inimitable exotisme marocain

Une âme exubérante, de la ferveur, du raffinement et de la joie de vivre. En toile de fond, des bâtis rouges en parfaite harmonie et une végétation si généreuse et abondante qu’elle vous réserve des coups d’œil inlassablement enchanteurs. Voici Marrakech. Et ce n’est pas tout. Ici on construit et on s’occupe de la nature. La diversité de ses quartiers et la magnificence de ses paysages font d’elle une ville envoûtante qui vous plonge dans une autre époque lorsque vous arpentez ses venelles ou les dédales de ses souks. Sa Médina si secrète cache dans ses entrailles d’incroyables palais avec des jardins d’une beauté exceptionnelle. En dehors de l’Histoire et des vestiges de son passé, Marrakech se révèle d’une modernité surprenante. Quartiers chics, terrains de golf, infrastructure de qualité et centres d’affaires dotés des dernières technologies, font d’elle une destination très prisée. Les cortèges de VIP avec leurs exigences en matière d’accueil et de prestations de luxe en sont bien les témoins. C’est aussi ça Marrakech. Trois jours d’escapade avec GTA et la RAM au cœur de la ville rouge pour s’imbiber de sa magie de jour comme de nuit. Car à tout point de vue, Marrakech est un émerveillement.

Place Jemâa el Fna, le cœur touristique de la ville

Quelque soit l’heure à laquelle on arrive à Marrakech, l’envie irrésistible d’aller explorer la place mythique de Jemâa el Fna nous saisit d’emblée. C’est le quartier le plus vivant et le plus populaire, mais aussi le plus touristique et le plus insolite de toute la cité impériale. Une place qui diffuse la joie et la bonne humeur et enseigne, à la perfection l’art de la mitoyenneté et de la cohabitation avec l’autre. Restaurants ambulants avec de la nourriture en surabondance sur les étals, groupes de musique folklorique, charmeurs de serpents avec leurs flûtes devant lesquels on ne peut que se laisser séduire, tatoueuses et diseuses de bonne aventure, guérisseurs, marchands de souvenirs et vendeurs de jus d’orange frais, sont les acteurs permanents et presque inamovibles de la scène. Dès 18h, l’animation omniprésente bat son plein, la foule est de plus en plus dense et la place bouillonnante de Jemâa el Fna devient noire de monde. Tout autour, les cafés-restaurants et leurs terrasses offrent de superbes angles de vues sur la place. Un haut lieu pittoresque et un espace qui ne désemplit pas sous le regard approbateur de la mosquée El Koutoubia (mosquée des libraires) qui s’érige fièrement dans les parages. Inscrite au patrimoine culturel de l’UNESCO, la place Jemâa el Fna est un excellent point de départ pour s’enfoncer dans les souks de la Médina.

L’âme historique de Marrakech : la Médina

A l’image d’un véritable centre névralgique, la Médina ou la ville historique de Marrakech s’entoure de remparts qui s’étalent sur 19 km dont la hauteur oscille entre 8 et 10 m. Majestueuse, cette muraille se dresse comme une lisière qui sépare la vieille ville des nouveaux quartiers de Marrakech, Guéliz et Hivernage. Entre musées, Medersa (école), jardins, palais, Riads et souks qu’elle abrite, la Médina a de quoi s’enorgueillir. Le musée de Marrakech est un lieu incontournable qui retrace l’histoire de la ville au cours des siècles. C’est aussi un lieu d’exposition de peintures et d’œuvres d’art contemporaines qui se frayent une place dans l’univers sublime de la céramique et de l’architecture arabo-andalouse. Jouxtant le musée, la Quoubba Almoravide vaut aussi le détour afin de découvrir sa coupole et ses arcades ingénieusement ciselées dans la pierre. A quelques pas du musée, la Medersa Ben Youssef, l’école qui a enseigné à plusieurs générations d’étudiants les versets du coran. Une immense bâtisse avec une grande cour intérieure, des paroles de Dieu magnifiquement gravées le long des murs, des bassins en faïence verte et des pièces à l’étage. Toutes petites et lugubres, elles servaient de dortoirs aux élèves. Une ambiance spartiate qui rappelle instantanément les lieux de culte. Une fois la visite culturelle achevée, on s’immerge dans les souks pour observer des artisans marteler le fer, ciseler le bois, tisser la laine ou tanner le cuir dans des ateliers typiques et ancestraux. L’occasion aussi de dénicher quelques bonnes affaires, à condition de bien maîtriser les techniques de la négociation et du marchandage. La visite au moins de l’un des nombreux Riads de la Médina s’impose pour admirer la beauté, le calme et la volupté qui émanent de ces lieux. Ces maisons d’hôtes sont l’emblème du raffinement, du savoir-faire et de l’art de vivre à la marocaine. La Médina est aussi l’endroit idéal pour découvrir au milieu de la foule la ferveur qui se dégage de la ville et l’humeur inaltérable et enjouée de ses habitants.

La palmeraie, une oasis d’Eden pour le promeneur

Elle est quasi-millénaire et s’étend sur une superficie de quelques 12 000 hectares. La palmeraie de Marrakech compte plus de 150 000 palmiers, symboles de vie et de fécondité. Elle fait partie du patrimoine naturel et touristique de tout le royaume du Maroc. Pour le plaisir des yeux et l’éveil des sens, d’autres arbres comme l’olivier ou le Jacaranda viennent compléter allègrement ce tableau verdoyant. Les caravanes, qui arrivaient de loin, venaient se poser ici pour se désaltérer. Cette merveilleuse palmeraie, malgré l’urbanisation galopante et le manque d’eau, est considérée comme l’une des plus belles oasis du monde. Un véritable jardin luxuriant qui remplit d’air pur les poumons de Marrakech. Font aussi partie du décor en bordant le royaume des palmiers : terrains de golf, parcs paysagers, piscines, villas de luxe et hôtels où on ne compte même plus les étoiles. On dirait que seuls les milliardaires y sont admis. Millionnaires s’abstenir. On peut arpenter la palmeraie en voiture, à moto ou en calèche sur des sentiers balisés et s’arrêter, si l’envie y est, pour un petit tour en caravane de chameau, sur les traces indélébiles des anciens maîtres des lieux. Au delà de la grande ceinture qui s’étend en véritable frontière, un autre type de décor se laisse à peine découvrir. Un décor dont il est impossible de faire abstraction. Ce sont les habitations insalubres destinées à une catégorie toute autre de population. Et ça fait aussi partie de Marrakech…

Vie nocturne à Marrakech

Quand la nuit tombe sur Marrakech, le charme continue d’opérer et on est toujours prêt à découvrir ou à déambuler dans la mystérieuse ville by night. Restaurants, bars Lounges, clubs, boîtes de nuit et Afters vous accueillent dans différents types d’ambiances branchées où rythmes orientaux, latino et occidentaux s’enchaînent dans une jubilation effrénée. La nuit à Marrakech est proprement associée à la fête. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. Juste faire attention pour ne pas y laisser trop de plumes… Dans le quartier chic de l’Hivernage et son nombre impressionnant d’hôtels et de clubs de nuit, vous pouvez assister à des soirées animées par des DJ internationaux dans des décors orientaux au design ultra moderne. Marrakech, c’est aussi l’Orient et l’Occident qui ne se lassent pas de s’entrelacer. Pour les amateurs des ambiances de mille et une nuits et des palais, certaines attractions nocturnes, de type Fantasia, proposent des diners traditionnels marocains rythmés de fanfares folkloriques et suivis de spectacles équestres. Epoustouflants et de hautes voltige, ces spectacles sont conçus avec une très grande fantaisie et une extravagance qui frise parfois la démesure.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.