Le marché touristique français vers la Tunisie en phase de reconstruction en attendant 2015
Fil info

Le marché touristique français vers la Tunisie en phase de reconstruction en attendant 2015

Le marché touristique français vers la Tunisie en phase de reconstruction en attendant 2015

Le marché touristique français vers la Tunisie en phase de reconstruction en attendant 2015

En dépit des rebondissements marquant l’actualité tunisienne, le marché français poursuit la construction du retour à la confiance du prescripteur et du consommateur.

Aujourd’hui, en terme d’image, nous assistons à un regain d’intérêt. La tendance – clairement plus positive- évolue favorablement depuis l’adoption de la nouvelle constitution et l’arrivée du gouvernement de Mehdi Jomaa. Mais les volumes souhaités ne sont pas encore annoncés pour la saison 2014. Outre les raisons endogènes liées à la destination (sécurité, environnement, qualité, revendications sociales, etc.), des facteurs exogènes expliquent les faibles performances escomptées:

  • Les engagements des grands TO avec des risques maitrisés pour l’année 2014 ont été arrêtés au mois de décembre 2013.
  • Les principaux T.O généralistes habituellement en mesure de réviser et d’augmenter leur programmation à la veille de l’été, sont essoufflés et/ou pris dans la tourmente d’une restructuration interne ou internationale (Fram, TUI, Thomas Cook…).
  • L’offre aérienne est en recul par rapport à l’été 2013. En effet, compte tenu des retraits d’une dizaine d’appareils de Tunisair et de Nouvelair, actuellement en mode entretien, on enregistre près de 250.000 sièges avion de moins pour les mois de juillet et août par rapport à l’an dernier. Ces sièges permettaient de répondre aux attentes d’une clientèle individuelle et de correspondre aux demandes supplémentaires des TO spécialisés.
  • A cela, il convient d’ajouter la crise économique, politique et morale qui oblige les T.O à adapter leur production en fonction du potentiel des départs en vacances.

Cependant, comme la Tunisie continue à bénéficier d’une image de destination méditerranéenne proche offrant le meilleur rapport qualité/prix, les efforts de soutien à la commercialisation se poursuivent pour satisfaire les ventes de dernière minute.

C’est dans ce contexte, qu’une action immédiate a été enclenchée en partenariat avec le SNAV pour promouvoir les départs en vacances d’été des français vers la Tunisie.

Economie et éthique en action

Une campagne de soutien à la commercialisation de la Tunisie auprès des 5000 agences de voyages françaises vient d’être lancée avec la collaboration du SNAV. « Cet été je pars en vacances en Tunisie », tel est le slogan qui sera affichée sur les vitrines des agences en mode bandeau adhésif. Cette action vient seconder les déclarations de Laurent Fabius qui a annoncé ses prochaines vacances en Tunisie cet été, d’une part, et d’autre part, elle permet de rafraîchir l’engagement du réseau de distribution vis-à-vis de la Tunisie et de leur client. La Tunisie, qui leur a permis d’assurer une belle part de leurs affaires au cours des dernières décennies, a aujourd’hui besoin d’être soutenue et accompagnée dans sa nouvelle étape. Un geste qui porte un message digne de toute action économique et éthique.

Et comme l’heure est aux préparatifs de la relance du flux touristique vers la destination, une rencontre avec les principaux T.O programmant la destination est organisée pour aborder les enjeux.

Et si on commençait à préparer la saison 2015 ?

La Tunisie accueille les 4 et 5 juin les principaux membres du Syndicat des Entrepreneurs du Tour Operating (SETO) pour la tenue de leur Comité Exécutif. Au total, une trentaine de T.O français, présidé par René Marc Chikli, se réunissent à l’hôtel Moevenpick Gammarth pour débattre avec les deux Fédérations de l’hôtellerie et des agences de voyages des sujets d’intérêt commun.

Ces opérateurs, qui assurent près de 80% du volume des ventes packages vers la Tunisie, auront également l’occasion de rencontrer Amel Karboul, ministre du Tourisme, qui leur annoncera principalement et conformément à leurs attentes :

  • les dispositions adoptées par les autorités tunisiennes pour veiller au bon déroulement de la haute saison (accueil, environnement, social, sécurité, la qualité…) ;
  • les mesures prévues pour les prochaines saisons touristiques ;
  • la vision 3+1 et ses incidences sur le principal marché émetteur de touristes français.

Il est à rappeler que certains T.O disposent de leurs propres établissements (hôtels, clubs) tel que TUI France, Fram, Jet Tours, Club Med et que l’une des questions les plus épineuses depuis la révolution concerne la crise sociale (grèves ponctuelles, négociations infructueuses, dégradation des prestations de services, etc.).

Alors que les entretiens avec la profession tunisienne seront privés, les partenaires tour- opérateurs représentés au plus haut niveau seraient disponibles pour des entretiens individuels.

Sachant que la programmation de l’été est déjà bouclée, cette visite de travail vise à la fois de consolider le regain de confiance qui s’est rétabli depuis l’arrivée au pouvoir du gouvernement de compétences, de rassurer les partenaires sur le déroulement de la haute saison et de préparer la saison 2015.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.