Actu d'ailleurs

Le Maroc entame les assises nationales de son tourisme

Le Maroc entame les assises nationales de son tourisme

1.000 personnes, des investisseurs, des institutionnels et des professionnels du secteur aussi bien marocains qu’étrangers. Les assises du tourisme marocain, dans leur 10e édition, démarrent aujourd’hui à  Marrakech.

Pour les Marocains, ces assises interviennent à  une période cruciale et charnière pour ce « secteur, érigé en l’espace de dix ans en l’un des principaux chantiers du Royaume » estiment certains professionnels, relevant que la tenue de cet événement dans la cité ocre constitue une fierté et un honneur pour la première destination du tourisme national.

Même son de cloche chez les organisateurs: après une décennie, le tourisme s’invite de nouveau à  Marrakech, ce qui constitue une occasion pour examiner les nouveaux défis, dresser un bilan d’étape et lancer une nouvelle vision.

Ces Assises se veulent aussi une opportunité idoine pour les participants d’analyser les chantiers à  venir et d’explorer les meilleures voies pour mobiliser l’ensemble des acteurs autour de la nouvelle ambition touristique du Maroc de demain, ont-ils expliqué à  l’agence MAP.

Ils ont, en outre, rappelé que le tourisme national a franchi de grands pas grâce à  la Vision 2010, une stratégie ambitieuse de développement lancée en janvier 2001 à  Marrakech, sous la Présidence effective du Roi Mohammed VI, notant que ce secteur constitue désormais un pilier incontournable de l’économie nationale.

D’ici fin 2010, le secteur touristique devra générer près de 60 milliards de dirhams de recettes pour près de 9,2 millions de touristes, ont-ils estimé, précisant qu’il s’agit là  d’une performance d’autant plus remarquable qu’elle atteint, dans une conjoncture mondiale marquée par la crise, à  plus de 90 pc, l’ambitieux objectif initial de 10 millions de touristes.

« Grâce aux différents chantiers structurants, tels que le Plan Azur, le Plan Mada’in, la mise en place d’une stratégie claire pour les tourismes rural et de niches, le développement de l’aérien, une politique de promotion soutenue, la formation continue et une réorganisation institutionnelle, des avancées concrètes ont été réalisées », ont-ils ajouté.

Des stations « nouvelle génération », emblématiques de la Vision 2010, se sont ouvertes: « Saidia », « Mazagan » et bientôt « Mogador », ont-ils poursuivi, faisant remarquer que la forte implication du secteur privé et des partenaires publics, ainsi que la mobilisation de nombreux investisseurs nationaux et internationaux ont contribué à  la réussite de cette nouvelle dynamique.

Fort de ces acquis, le tourisme au Maroc se trouve aujourd’hui à  l’aube d’une nouvelle ère et est devenu judicieux d’établir une nouvelle stratégie de développement, à  savoir « la Vision 2020 », dont les contours seront dévoilés lors de ces 10èmes Assises, toujours selon les organisateurs.

Cette nouvelle Vision vient corroborer et conforter les réalisations de la Vision 2010 et définir de nouveaux objectifs avec deux mots d’ordre pour les dix prochaines années: consolider le partenariat public-privé qui a fait ses preuves et introduire une nouvelle notion, celle du développement régional durable.

D’après MAP

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.