Actu d'ailleurs

L’ADR de l’hôtellerie en Europe s’envole aux dépens de celui de l’Afrique du Nord

L’ADR de l’hôtellerie en Europe s’envole aux dépens de celui de l’Afrique du Nord

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, dit l’adage. D’après Hotel Price Radar de HRS Global Hotel Solutions,  l’hôtellerie de l’ensemble des capitales européennes connait une croissance de son ADR (tarif moyen journalier) en 2015, sauf celle de Paris à cause des attentats terroristes enregistrés en janvier et en décembre. Cette hausse s’explique par « le renouveau du marché domestique de ces pays conjugué à un report des clients se rendant en Afrique du Nord », lit-on dans la note de HRS Global Solutions.

Selon la même source, la tendance haussière était enregistrée en particulier dans les villes du nord et de l’est de l’Europe qui affichent des croissances entre 3% et 8%, comme Budapest en raison de divers manifestations sportives. L’étude avance que les villes du Sud enregistrent également des hausses tarifaires à l’instar de Barcelone avec 3,7%, Bilbao avec 7%, Séville  avec 4%, Venise  avec 5% et  Naples avec 12%.

Ces villes bénéficient manifestement de la réorientation des clients se rendant en Afrique du Nord vers les pays européens. De plus, les auteurs de l’étude ont constaté qu’à la faveur de la Coupe du monde de rugby, Londres devient la ville européenne la plus onéreuse (189 euros) devant Zurich (170 euros), alors que Moscou, jadis sur le podium, s’effondre à 93 euros, soit une baisse de 25,6% par rapport à 2014.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.