Fil info

Le français Fram conteste les rumeurs tunisiennes

Le français Fram conteste les rumeurs tunisiennes

Le voyagiste français Fram monte au créneau. A la suite d’une série d’articles publiés par certains médias tunisiens et relayés sur le réseau social Facebook prétendant la suspension des réservations sur la Tunisie et l’abandon de la destination, Fram, par la voie de son représentant en Tunisie, Tahar Saïhi, patron de Fram Orange Tour, a tenu à  remettre les choses au clair. Dans un communiqué rendu public hier, le groupe a catégoriquement démenti les informations, les qualifiant de « complètement erronées et sans aucun fondement ».

Le ton avait été donné il y a quelques jours par un site arabophone d’informations totalement inconnu qui titrait « A cause des slogans antisémites, Fram suspend toutes ses réservations en Tunisie », en référence aux slogans proclamés par certains illuminés le jour de l’arrivée du dirigeant palestinien Ismaïl Haniyeh à  Tunis. Pour enfoncer le clou, le quotidien arabophone Essarih, dans sa livraison d’hier, soutenait mordicus que la majorité des clients du voyagiste français, initialement destinés à  la Tunisie et à  l’Egypte, avaient été reportés vers l’Espagne à  cause de l’instabilité régnant dans ces deux pays arabes.

Tahar Saïhi a toutefois mis en évidence l’aberration de ces annonces, rappelant l’engagement de Fram sur la destination Tunisie, sur laquelle il emploie un millier de salariés à  travers ses différentes filiales intégrées et
« dispose de deux hôtels en propriété à  Tozeur et Monastir, de deux hôtels en gestion à  Djerba, de deux hôtels en franchise à  Hammamet et Mahdia, de contingents dans différents hôtels ainsi que de programmes de séjours, d’excursions et de circuits avec une agence réceptive dédiée exclusivement aux clients Fram ».

Quant à  ses perspectives pour 2012 et malgré la crise ambiante, le groupe français confirme sa programmation aérienne charter sur la Tunisie qui sera de l’ordre de 32.070 sièges sur Djerba et de 41.093 sièges sur Monastir, soit un total de 73.163 sièges, « en plus des vols réguliers qui restent ouverts sur Djerba, Tunis, Tozeur et Monastir» rappelle-t-on dans le communiqué. «Fram a toujours réinvesti ses bénéfices en Tunisie et compte surmonter la crise actuelle pour atteindre ses performances habituelles qui tournent autour de 100.000 clients par an » souligne encore Tahar Saïhi qui en déduit que « de ce fait, le groupe Fram n’a aucun intérêt à  se désengager de la Tunisie, destination majeure de sa production ».

D.T

Lire aussi :

Fram reste en Tunisie mais se serre la ceinture

Fram fait le forcing sur la Tunisie

Djerba : l’idylle continue entre le Golf Beach et Fram

Tunisair et Fram reconduisent leur partenariat aérien 

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.