Fil info

A l’approche du WTM, le marché anglais à l’ordre du jour

A l’approche du WTM, le marché anglais à l’ordre du jour

A quelques jours du World Travel Market (WTM), le plus gros salon touristique professionnel en Grande-Bretagne qui se déroulera du 3 au 6 novembre 2014 à Londres, la Fédération tunisienne des agents de voyages (FTAV) a organisé hier une petite table ronde réunissant quelques professionnels du tourisme et du secteur aérien. L’objectif de ce workshop était d’analyser l’évolution actuelle du marché anglais, d’en relever les défaillances et, surtout, d’apporter les recommandations nécessaires pour y remédier.

Il a été rappelé lors de cette réunion que malgré un climat socio-économique trouble, le nombre de touristes anglais venus en Tunisie entre janvier et octobre 2014 a augmenté de 20,4 % par rapport à l’année précédente, dépassant ainsi le nombre de touristes allemands et laissant présager une belle saison pour l’été 2015. Le marché anglais est un marché très spécifique où les prix sont négociés beaucoup vers le bas et l’exigence en termes de qualité de service est très forte.

Cependant et malgré cette évolution favorable, les intervenants ont été unanimes sur le manque de notoriété de la Tunisie aux yeux des Britanniques. Une notoriété qui bat de l’aile à cause d’une image ternie suite à des événements endogènes et d’autres exogènes que la destination Tunisie a subis de plein fouet.

Il va sans dire qu’au niveau des recommandations prodiguées, le rétablissement de l’image de la Tunisie fut pour les intervenants la principale priorité sur laquelle il est nécessaire de travailler. Il faudrait, entre autres, améliorer la qualité de nos produits, assurer des conditions optimales de sécurité dans les hôtels et les circuits et résoudre le problème endémique du harcèlement dont se plaint la grande majorité des touristes anglais. L’organisation de méga-tours a été fortement conseillée et le développement de segments de marchés à haute valeur ajoutée (comme les séniors et le golf par exemple) vivement recommandé. Les agents de voyages devraient également inclure beaucoup plus de circuits dans leurs brochures et inciter le touriste à sortir de son lieu d’hébergement.

O.K

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.