Actu d'ailleurs

La Suisse dérape encore et met la Tunisie et l’Egypte dans le même panier !

La Suisse dérape encore et met la Tunisie et l’Egypte dans le même panier !

Les tour-opérateurs suisses sont scandalisés : la FSAV (Fédération suisse des agences de voyages) a émis le 2 février 2011 un communiqué dans lequel elle a
« déconseillé d’effectuer tout voyage touristique ou autre qui ne présente pas un caractère d’urgence à  destination de l’Egypte et de la Tunisie ». La fédération professionnelle prétend avoir pris la décision « avec la plupart des voyagistes ». En conséquence, les touristes suisses ayant déjà  réservé des vacances aussi bien en Egypte qu’en Tunisie avant le 31 mars 2011 « peuvent réserver une date ultérieure pour leur séjour, annuler leur réservation ou changer de destination sans frais ». Comprendre donc que les Suisses doivent aller bronzer sous d’autres latitudes !

Dans les rangs des professionnels suisses du voyage, ce communiqué a provoqué un véritable tollé. Premier à  monter au créneau, Air Marin, le T.O genevois N°1 sur la Tunisie. Dans une lettre de protestation adressée à  Walter Kunz, directeur de la fédération, Michel Vargues, directeur général-adjoint d’Air Marin, a dénoncé « l’amalgame entre deux pays qui sont totalement distincts tant dans leur contexte que dans leur position géographique et surtout la chronologie des évènements ». Plus grave encore, la FSAV a déclaré que la décision avait été collégiale. Or, il s’avère que cela est totalement faux. « Vous vous permettez de faire référence à  la plupart des voyagistes, or, après vérification, aucun des voyagistes romands réalisant tout de même plus de 50 % du trafic touristique sur ces destinations n’ont été contactés, que ce soit ces derniers jours et même depuis de début de ces crises » a ajouté le responsable chez Air Marin.

En appelant ses membres à  reporter les voyages après le 31 mars 2011, la FSAV prend une décision pour le moins surprenante, d’autant que le Département d’Etat américain, par exemple, qui est certainement mieux informé que la Suisse, a levé les consignes de restriction de voyages sur la Tunisie depuis le 28 janvier (voir notre article)
Sans en démordre, Vargues souligne à  la FSAV « qu’avec ce style de communiqué, vous éloignez un peu plus la relance et la stabilisation de ce pays (…). Si ce communiqué semble convenir aux voyagistes Majors, il met aussi en péril à  moyen terme la survie des voyagistes spécialisés et notamment des voyagistes romands. Enfin vous semblez avoir oublié le rôle d’une fédération, qui se doit avant tout d’aider et de soutenir ses membres quels qu’ils soient » précise encore Air Marin.

Ce communiqué de la FSAV rappelle amèrement une autre bévue des autorités suisses dans le dossier tunisien. Quelques jours seulement après la chute de l’ancien régime, la Suisse publiait une ordonnance instituant des mesures à  l’encontre de certaines personnes du monde des affaires sous prétexte qu’elles étaient liées au clan du président déchu. Or, il s’est avéré que dans cette liste, avaient été mêlés des proches du régime avec des personnes au dessus de tout soupçon, l’une d’entre-elle ayant le seul tort de porter le même nom de famille que la belle famille de Ben Ali !

H.H
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.