djerba-marathon
Flash info

A Djerba, un semi-marathon comme levier pour le tourisme

A Djerba, un semi-marathon comme levier pour le tourisme

djerba-marathon

C’est une opération dont la portée est non seulement sportive mais également touristique et environnementale.

Le Comité d’organisation du semi-marathon Ulysse Djerba a annoncé aujourd’hui lors d’une conférence de presse la tenue de la deuxième édition de cette manifestation le 9 février 2020 sous le thème « Courir pour réduire et trier les déchets » et ce en partenariat avec la Comar et Tijen.

Cet événement à vocation sportive, touristique et environnementale est co-organisé par la Fondation Djerba Développement durable et le Sporting Club de Djerba, en collaboration avec l’Association les Amis de la Médina et plusieurs autres associations avec pour objectif de promouvoir l’image de l’île, de constituer un véritable levier économique et être un facteur de développement.

« Le semi-marathon Ulysse Djerba est un marathon éco-citoyen, notre objectif est d’éveiller les consciences des plus jeunes sur l’écologie afin de préserver notre environnement. Courir au Marathon Ulysse Djerba, c’est participer à la sensibilisation de la population sur l’environnement. Autrement dit, un événement éco-responsable » a déclaré Jabrane Anane, président du Sporting Club de Djerba.

Concrètement et afin que le semi-marathon suive toutes les règles de respect de l’environnement, le comité d’organisation a annoncé son engagement à procéder au nettoyage du circuit, à l’installation de panneaux-citoyens destinés à la sensibilisation du public, aux côtés de la mise en place d’une journée intitulée « Midoun sans voiture ».

Le slogan du semi-marathon étant « Courir pour réduire et trier les déchets », les organisateurs ont annoncé lors de la conférence de presse qu’une opération de « Plogging » sera organisée à cet effet, le « Plogging » étant cette tendance venue de Suède qui consiste à courir en ramassant les déchets rencontrés sur le parcours des joggers. Le concept étant de donner ainsi un objectif éco-responsable à la pratique sportive.

Après l’édition 2019 qui a tenu toutes ses promesses et à la lumière des perspectives de l’édition du 9 février 2020, les organisateurs estiment à 800 le nombre de coureurs à la course des 5 km et autant pour le semi-marathon à proprement parler. Le nombre de visiteurs et spectateurs attendus s’élève à 20.000.

« L’extraordinaire engouement de la population locale ainsi que le nombre impressionnant de personnes ayant fait le déplacement d’autres villes enregistré l’année dernière portent à croire que l’édition 2020 sera encore plus une grande fête populaire dans une ambiance bon enfant » a également déclaré Hédi Ben Tanfous, membre du Comité d’organisation.

Le parcours de cette année débutera devant le complexe Djerba Explore et contournera la ville de Midoun avec un retour par la route touristique avec des points de ravitaillement et d’épongeage.

semi-marathon-ulysse-djerba

Avant l’événement, soit le 7 et le 8 février 2020, le Village Marathon s’installera pour deux journées à Houmt Souk et Erriadh, exemple parfait d’échange et de cohabitation pacifique entre toutes les cultures et toutes les confessions, en rappelant que ce même lieu a abrité en 2014 un événement de dimension internationale qui avait connu un succès retentissant, à savoir Djerba Hood.

Le Village Marathon abritera une multitude d’activités. Il sera tout d’abord le « quartier général » du semi-marathon où seront accueillis les coureurs désireux de participer. Ils pourront s’y inscrire et recevoir leur dossard.

Plusieurs stands composeront également le village, celui des sponsors soutenant l’événement et également celui des différentes associations impliquées dans l’organisation.

Le côté environnemental sera également bien présent avec des ateliers de sensibilisation, outre un concours de photos, de l’animation de rue et une boutique.

Quatre autres catégories seront en compétition : Hommes, Femmes (avec des prix allant de 500 DT pour le 3e, 750 DT pour le 2e et 1500 DT pour le (et la) premier(e)), une course pour les vétérans (avec 3 sous-catégories) et une course des 5 km (2 catégories, hommes et femmes).

Autre fait marquant de la manifestation, l’organisation d’une course handisport destinée aux sportifs à mobilité réduite.

(Communiqué)

 

 

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.