Fil conso

Ce que l’opération « Miss Portugal » a de si particulier pour la Tunisie

Ce que l’opération « Miss Portugal » a de si particulier pour la Tunisie

Elles sont 18 à concourir pour la finale de Miss Portugal 2015. Elles sont actuellement en Tunisie pour des séances de shooting photos et des répétitions, en attendant la grande soirée qui couronnera la plus belle d’entre elles le 12 septembre prochain. Ces deux derniers jours, elles étaient à Tozeur où elles ont été reçues comme des reines, non pas parce qu’elles sont les prétendantes à un concours de beauté, mais parce qu’elles ont redonné du baume au cœur à toute une région qui n’avait pas vu une telle effervescence touristique depuis bien longtemps.

De longues files de 4×4 qui traversent la ville et qui partent en excursions (escortées de près par les forces sécuritaires), des caméras et des photographes qui filment la vieille ville et la palmeraie sous tous les angles, qui vont à la découverte des gorges de Selja à bord du Lézard Rouge et qui finissent leur périple par une grande soirée en plein désert sur le site de la Guerre des Etoiles avec orchestre live et diner sous tente…. Ce genre d’opérations, la région n’en avait plus vécu depuis belle lurette. Depuis que les chancelleries occidentales ont déconseillé fortement à leurs ressortissants de se rendre dans cette zone qu’ils ont classée rouge. Et pourtant, elles sont venues.

Une opération maintenue de justesse

Les candidates au concours Miss Portugal ne sont pas venues seules en Tunisie. En tout, une délégation de 65 personnes, composée également de 22 journalistes et photographes (3 chaînes TV représentées), mais aussi 3 chanteuses de renom et un acteur superstar au Portugal, en plus de Miss Portugal 2014 et deux autres Miss faisant partie du concours précédent.

Au vu de ce qui s’est passé en Tunisie en mars puis en juin derniers, l’opération aurait très bien pu ne pas avoir lieu, d’autant que d’autres destinations (le Maroc et la Turquie pour ne pas les nommer) avaient clairement signifié leur intention d’accueillir les Miss Portugal. Mais c’était sans compter sur la volonté et l’intégrité d’un homme, Isidro De Brito, président du Comité d’organisation, qui a gardé toute sa confiance envers la Tunisie et qui a maintenu l’opération malgré les réticences des autorités de son pays.

Pour faire réussir l’action, De Brito s’est adossé à Travelers, un tour-opérateur portugais spécialiste de la Tunisie (16.000 clients en 2014 sur un total de 23.000 touristes portugais sur la destination) et dont le patron d’origine égyptienne (Mohamed Foued El Khalil) sait y faire sur le marché. Les représentations de l’ONTT et de Tunisair pour l’Espagne et le Portugal ont fait le reste pour déployer les moyens nécessaires, à savoir toute la logistique sur place, et surtout le transport aérien, sur le tronçon Lisbonne-Tozeur avec Tunisair et sur la ligne Tozeur-Djerba avec Tunisair Express. « Tout le monde s’est mobilisé pour cette action qui, en réalité, est la première grande opération post-attentat, reconnait Ramy Jebali, représentant de l’ONTT pour l’Espagne et le Portugal, qui a suivi toutes les péripéties du dossier au cours des derniers mois. « L’intégration de Tozeur dans la boucle de l’opération est une idée du président de la FTAV qui avait tenu à impliquer la région », souligne Jebali, qui évoque également « la grande réactivité du directeur général de Tunisair Express à qui il a fallu à peine 1 heure pour confirmer la mise à disposition de l’un de ses appareils pour l’acheminement de la délégation vers Djerba ».

Embarquement à bord du CRJ 900 spécialement affrété par Tunisair Express pour transporter toute la délégation de Tozeur à Djerba.

Embarquement à bord du CRJ 900 spécialement affrété par Tunisair Express pour transporter toute la délégation de Tozeur à Djerba.

Retombées presse et médias sociaux

Le passage des candidates à Tozeur puis à Djerba a été scruté sous tous les angles par les journalistes. Les compte-rendus du voyage ont été transmis presque en temps réel par les médias présents. Plus percutant encore, les chanteuses stars ainsi que le comédien faisant partie de la délégation ont partagé constamment leurs photos des différents sites visités sur les réseaux sociaux. Au vu des milliers de fans et de followers qui suivent leurs faits et gestes, l’impact de leurs publications vaut certainement autant que la plus grande des campagnes de publicité. D’autant qu’à Djerba, les Miss et leurs accompagnants ont un programme tout aussi chargé qu’à Tozeur avec, en apothéose, la soirée éliminatoire le 5 septembre qui permettra de sélectionner les 3 finalistes. Ce n’est qu’une semaine plus tard, à leur retour dans leur pays, que la finale aura lieu pour élire la grande gagnante.

Pour Ramy Jebali, cette opération est le prélude à d’autres actions du même genre. « Nous n’allons pas nous arrêter là et nous allons chercher à monter d’autres opérations du même genre. Amer, il relate la récente tentative ratée de ramener le concours Master Chef Espagne en Tunisie. « Les moyens étaient trop gros et les exigences trop importantes » raconte-t-il non sans regret. « Mais nous n’allons pas nous arrêter là, il y a encore des actions que nous pourrons certainement ramener pour communiquer de manière différente sur la Tunisie ».

Hédi HAMDI

Accueil des Miss à l'aéroport de Djerba.

Accueil des Miss à l’aéroport de Djerba.

Quelques une des stars portugaises accompagnant la délégation Miss Portugal.

Quelques une des stars portugaises accompagnant la délégation Miss Portugal.

 

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.