Ministère du Tourisme : Fakhfakh s’en va satisfait, Gamra demande un répit Reviewed by Momizat on . Depuis le 15 mars 2013, Jamel Gamra (cravate rouge sur la photo) a officiellement pris ses nouvelles fonctions en qualité de ministre du Tourisme. Comme le veut Depuis le 15 mars 2013, Jamel Gamra (cravate rouge sur la photo) a officiellement pris ses nouvelles fonctions en qualité de ministre du Tourisme. Comme le veut Rating: 0
Accueil » Fil info » Ministère du Tourisme : Fakhfakh s’en va satisfait, Gamra demande un répit

Ministère du Tourisme : Fakhfakh s’en va satisfait, Gamra demande un répit

Depuis le 15 mars 2013, Jamel Gamra (cravate rouge sur la photo) a officiellement pris ses nouvelles fonctions en qualité de ministre du Tourisme. Comme le veut une certaine tradition, l’ancien et le nouveau ministres se sont longuement entretenus en tête à  tête dans leur bureau. Cette rencontre a été suivie d’une cérémonie protocolaire avec la présence des cadres du ministère et de l’ONTT ainsi qu’avec celle des présidents des fédérations professionnelles du Tourisme, la FTH et la FTAV.

Au-delà  des échanges d’amabilités, le ministre sortant, Elyès Fakhfakh, a dressé un bref bilan de son passage au Tourisme et s’est déclaré satisfait de son mandat, tout en reconnaissant que certains dossiers n’avaient pas pu aboutir faute de temps. A son remplaçant, Fakhfakh a défini les priorités : sauver la saison pour parer au plus urgent et mettre en place la stratégie 2016 pour le secteur. «Etant donné que les finances et le tourisme sont liés, j’aurais l’occasion de traiter les dossiers du tourisme à  partir de la Kasbah», a-t-il encore ajouté, allusion faite à  ses bureaux et ses fonctions de ministre des Finances.

 Le nouveau ministre du Tourisme a, pour sa part, estimé que sa mission était «une mission éclair» mais s’est dit satisfait de l’existence de fondements et d’une stratégie claire pour le secteur du tourisme «à  l’image de l’ambition du peuple tunisien». Jamel Gamra a toutefois demandé un répit avant de pouvoir maîtriser les enjeux touristiques de l’heure. «Laissez-moi quelques jours pour que je comprenne (le secteur), peut-être que nous prendrons un peu de temps pour mettre en place un tableau de pilotage».

Il a par ailleurs tendu la main aux différents intervenants, la profession et l’administration du Tourisme, et déclaré que «dans 6, 7 ou 8 mois, nous pourrons établir un bilan des réalisations».

D.T

Lire aussi:

Lettre ouverte au nouveau ministre du Tourisme de la Tunisie

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page