Les premiers pas d’Amel Karboul en tant que ministre du Tourisme Reviewed by Momizat on . Elle s'est officiellement installée hier au 1, avenue Mohamed V à  Tunis. Malgré la controverse qui a entouré sa nomination au poste de ministre du Tourisme, el Elle s'est officiellement installée hier au 1, avenue Mohamed V à  Tunis. Malgré la controverse qui a entouré sa nomination au poste de ministre du Tourisme, el Rating: 0
Accueil » Fil info » Les premiers pas d’Amel Karboul en tant que ministre du Tourisme

Les premiers pas d’Amel Karboul en tant que ministre du Tourisme

Elle s’est officiellement installée hier au 1, avenue Mohamed V à  Tunis. Malgré la controverse qui a entouré sa nomination au poste de ministre du Tourisme, elle a débarqué peu avant 15h00 au siège de ce qui est désormais son nouveau département, pour être conduite au premier étage où l’attendait Jamel Gamra, le ministre sortant. A peine une quinzaine de minutes plus tard et après un bref entretien, elle est redescendue aux côtés de son prédécesseur pour une cérémonie de passation protocolaire en présence des cadres du ministère et de l’ONTT ainsi que de plusieurs professionnels, notamment les présidents de la FTH et de la FTAV ainsi que des membres de fédérations régionales (photo ci-dessus).

Amel Karboul a d’abord avoué que dans son entourage, on lui a dit que dans le tourisme, elle avait la chance de débarquer car il y avait une bonne équipe et une bonne ambiance. Commentant les remarques concernant son inexpérience en matière de tourisme, elle a déclaré : « si j’ai réussi, c’est parce que j’ai travaillé avec des gens dont l’expertise était meilleure que la mienne ». Elle a par ailleurs reconnu que les «2 ou 3 jours passés n’ont pas été faciles mais que l’équipe gouvernementale était extra et très soudée». «J’ai un objectif clair : je ne vais pas faire de la politique, je n’ai rien à  perdre», même si elle ne manque pas de révéler sans un pincement au cœur qu’elle a laissé à  Londres ses deux filles de 5 et 10 ans.

Priorités fixées

Déjà , l’on sait qu’aujourd’hui 30 janvier, elle va s’entretenir en tête-à -tête dès le matin avec les présidents des deux fédérations professionnelles du tourisme, après avoir rencontré hier les directeurs du ministère et de l’ONTT. Au cours de son speech, elle déclaré qu’elle s’occupera en priorité du sud, non pas parce qu’elle est elle-même originaire de Djerba mais parce qu’il s’agit d’une zone sinistrée. «Nous allons travailler sur le court-terme et sauver la saison mais aussi le moyen-terme (…). Nous n’allons pas réaliser d’études sur le secteur mais passer à  l’action directement».

Polémique de départAvant même d’être confirmée dans ses fonctions, Amel Karboul a dû faire face à  une levée de bouclier pour le moins brutale à  l’Assemblée nationale constituante, notamment de la part d’un député qui l’a accusée d’être allée en Israël. Lors de la cérémonie de passation au ministère du Tourisme, elle a souhaité évoquer le problème d’elle-même : «je n’ai pas démissionné, mais pour mettre à  l’aise le chef du gouvernement, je lui ai remis une démission écrite et s’il trouve une tache dans mon parcours, qu’il l’utilise» a-t-elle déclaré pour jeter toute la lumière sur une polémique qui a entaché ses débuts de ministre. Mais Amel Karboul semblait en ce premier jour en tant que ministre avoir les épaules solides, malgré une petite larme à  l’œil : «je vais être loin de ma famille, mais ça va être vous ma famille ! » a-t-elle lancé à  l’assistance.

D.T

Lire aussi :

Ministère du Tourisme : une femme meneuse d’Hommes ?

Qui veut la peau d’Amel Karboul ?

La ministre du Tourisme réserve ses premières sorties aux fédérations professionnelles

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page