Les chiffres qui prouvent que la campagne #TUNISIEmoijyvais a juste été de l’argent jeté par les fenêtres Reviewed by Momizat on . Qu’ils sont beaux les sourires affichés sur la campagne engagée par l’ONTT au lendemain des attentats du Bardo pour soutenir la relance de la Tunisie et créer u Qu’ils sont beaux les sourires affichés sur la campagne engagée par l’ONTT au lendemain des attentats du Bardo pour soutenir la relance de la Tunisie et créer u Rating: 0
Accueil » Fil info » Les chiffres qui prouvent que la campagne #TUNISIEmoijyvais a juste été de l’argent jeté par les fenêtres

Les chiffres qui prouvent que la campagne #TUNISIEmoijyvais a juste été de l’argent jeté par les fenêtres

Qu’ils sont beaux les sourires affichés sur la campagne engagée par l’ONTT au lendemain des attentats du Bardo pour soutenir la relance de la Tunisie et créer un mouvement de solidarité en faveur de la destination. Trois mois plus tard, les statistiques des arrivées touristiques sur la Tunisie démontrent que les objectifs n’ont pas été atteints et qu’au contraire, ces chiffres font froid dans le dos.

Depuis le début de l’année et jusqu’au 20 juin 2015, les touristes européens ont baissé de 23,5% par rapport à la même période de 2014 (qui était déjà une très mauvaise année) avec 738.000 arrivées. Et si l’on se réfère à la même période de 2010, dernière année de référence pour les opérateurs du tourisme, le recul des entrées de non-résidents européens est de 45,2% (1.346.072 européens enregistrés au 20 juin 2010).

Autrement dit, la Tunisie touristique pourrait, d’ici la fin de l’année en cours, perdre la moitié de ses touristes européens, qui représentaient il y a encore 5 ans 50% du total de ses visiteurs étrangers. Constatation d’autant plus grave que les chiffres baissent d’année en année alors que l’on croyait que la crise s’estomperait avec le temps.

Exception faite du marché anglais qui fait un invraisemblable + 16,6% par rapport à l’année dernière, tous les autres marchés émetteurs de touristes sur la Tunisie sont en baisse.

En tête de liste des nationalités ayant déserté le pays, les Scandinaves dont le nombre a baissé de 72% depuis 2010 (11.000 touristes contre 39.000 en 2010), mais aussi et surtout les Français (-24% par rapport à 2014 et -62% par rapport à 2010) et les Italiens (respectivement -48% et -62%). La chute de ces deux derniers marchés, qui comptent parmi les plus importants, est essentiellement liée aux conséquences de l’attentat du Bardo.

Quant au marché espagnol, affecté par la crise interne de ce pays, il n’a également pas retrouvé son rythme sur la Tunisie, loin s’en faut, avec une baisse cumulée de 70% en 5 ans. Idem pour le marché russe sur lequel tous les espoirs étaient fondés : il s’est effondré de près de 70% en un an ! En d’autres termes, la campagne de relance #Tunisiemoijyvais initiée soit disant par une grande agence de communication internationale n’aura peut-être servi qu’à dépenser de l’argent.

Au total, à la date du 20 juin 2015, la Tunisie a enregistré l’entrée sur son territoire de 1.901.865 non-résidents étrangers toutes nationalités confondues, soit un recul de 21,9% par rapport à 2014.

©Destination Tunisie

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page