tourisme-feriel-gadhoumi
Flash info

Ce que le ministère du Tourisme prépare pour la relance post-covid

Ce que le ministère du Tourisme prépare pour la relance post-covid

tourisme-feriel-gadhoumi

Le ministère a dévoilé les grandes lignes de sa stratégie pour la relance du secteur actuellement empêtré dans ce qui constitue certainement la plus grande crise de son histoire.

 La Fondation Friedrich Naumann pour la liberté a organisé le 28 avril en partenariat avec Tunisia Hospitality Symposium un webinaire ayant pour thème « De Berlin à Tunis : le tourisme après le COVID-19 ». Parmi les sujets abordés lors de la visioconférence, les mesures et les perspectives à prévoir pour assurer un bon redémarrage du secteur.

Feriel Gadhoumi, coordinatrice auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a indiqué que le manque à gagner estimé pour le secteur cette année sera de 6 milliards de dinars, soit 2 milliards d’euros environ. Elle a ajouté que pour permettre aux entreprises touristiques de préparer la reprise et faire face aux retombées de la crise sanitaire du COVID-19, une deuxième vague de mesures appropriées au secteur sera annoncée prochainement. Elles prendront en considération les besoins spécifiques des entreprises touristiques.

##dt20##

Une ligne de crédit spécifique

L’une des mesures annoncée par la coordinatrice sera une ligne de crédit spécifique au tourisme avec un taux d’intérêt bonifié et des délais de remboursement confortables qui permettront aux entreprises de couvrir leurs frais de gestion et d’exploitation pendant une année à compter du mois de mars. Le ministre du Tourisme, intervenu lors de ce webinaire, a fait savoir que les nouvelles mesures de soutien au secteur seront décidées dans un conseil ministériel restreint qui devrait se réunir dans les 48 heures.

Réouverture sur les marchés algérien et libyen

Feriel Gadhoumi a en outre abordé la question de la reprise qui sera menée par étapes. Il s’agit tout d’abord de cibler le marché local avec des mécanismes incitatifs sur lesquels le ministère travaille actuellement. Il y a par la suite le tourisme de proximité. Elle a en effet expliqué que si la situation sanitaire est maîtrisée sur les marchés algérien et libyen, la réouverture des frontières avec ces deux pays est envisageable.

La coordinatrice du ministère n’a pas écarté aussi la possibilité de s’ouvrir sur certains marchés européens qui sont prédisposés à rouvrir leurs cieux et à autoriser leurs ressortissants à partir à l’étranger. En revanche, elle a estimé que par rapport au tourisme international au sens large du terme, la reprise effective est prévue pour 2021. Pour conclure, la coordinatrice a annoncé que le ministère est sur le point de préparer la communication pour les mois à venir qui sera essentiellement portée par le digital.

Il est à noter aussi que le ministère se penche actuellement sur la mise en place d’un protocole sanitaire, considéré comme argument de commercialisation de taille, un outil de communication percutent et un moyen pour rassurer les touristes.

Mohamed Ali Toumi a un rappelé dans ce sens qu’un draft d’un protocole sanitaire a été préparé et envoyé aux professionnels depuis lundi pour qu’ils y apportent leurs remarques et leurs contributions avant la réunion prévue avec eux le jeudi 30 avril pour le valider ensemble.

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.