Humeurs

Les vrais candidats au poste de ministre du Tourisme

Les vrais candidats au poste de ministre du Tourisme

Dans les annales du tourisme tunisien, jamais le secteur n’aura occupé une telle place dans les médias et n’aura fait autant couler de salive. Dans la course qui a précédé à  la formation d’un nouveau gouvernement en Tunisie en janvier 2014 sous les auspices de Mehdi Jomaâ, le tourisme a, pour une fois, occupé les devants de la scène, au même niveau que le ministère de l’Intérieur (objet lui aussi d’une énorme controverse).

Avant d’arrêter son choix sur un ministre précis, le chef du gouvernement a consulté à  tour de bras. Il a effectivement rencontré plusieurs dizaines de candidats et notamment des personnes issues de la profession : Mounir Sahli, Mohamed Ali Toumi, Tarek Lassadi ou encore Wahida Jaïet, représentante de l’ONTT à  Londres et Wahid Ibrahim, ancien directeur général de l’ONTT.

Une info parue dans le journal « La Presse » quelques jours avant l’annonce de la formation du gouvernement a fait état de la possibilité de voir nommer Moez Karoui au poste.

Ce qui est intéressant à  signaler, c’est le nombre élevé de candidats convoqués par le chef du gouvernement. Autant donc imaginer que le choix n’a pas été facile pour lui. Finalement, sa préférence aura porté sur une personne n’ayant aucun lien avec le tourisme pour –justement- éviter tout conflit d’intérêt avec les professionnels du secteur (lire).

Au-delà  de cette liste, on retiendra dans l’affaire que plusieurs autres prétendants se voyaient déjà  ministres du Tourisme et ont laissé entendre (pour de vrai ou pas ?) qu’ils avaient été reçus par le chef du gouvernement pour consultation. Des histoires souvent à  dormir debout et quelques fois montées de toutes pièces par certaines personnes en mal de notoriété.

Hédi HAMDI
  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.