Flash info

Les hôteliers « exaspérés par les menaces et le chantage syndicaux »

Les hôteliers « exaspérés par les menaces et le chantage syndicaux »

Les hôteliers tunisiens se disent outrés par le climat syndical qui prévaut actuellement. Le préavis de grève dans les hôtels déposé pour le 17 et le 18 septembre courant exaspère au plus haut au point les professionnels du secteur qui se sont réunis à ce sujet aujourd’hui sous l’égide de leur fédération de tutelle, la FTH, et de son président, Radhouane Ben Salah.

Le patronat hôtelier déclare ne plus tolérer la pression exercée sur eux pour les pousser à ouvrir des négociations salariales au titre de l’année 2015 au profit des employés du secteur. Ils déplorent que déjà, du 29 au 31 juillet, ces derniers avaient porté un brassard rouge en signe de protestation.

Pourtant, le 6 septembre dernier, lors d’une réunion avec les syndicats au siège du ministère des Affaires sociales, les représentants de la FTH avaient clairement signifié leur désaccord concernant l’ouverture de négociations pour d’éventuelles augmentations de salaires.

La FTH explique que la situation réelle du secteur du tourisme a été faussée. Elle s’indigne de l’appel à la grève lancé par l’UGTT (sans le nommer) et du climat social qui en résultera, avec les conséquences qui pourront en découler. Mais c’est aussi cet appel à interdire l’accès des hôtels aux arrivants qui irrite les hôteliers. Ceux-ci en appellent par conséquent à l’Etat afin qu’il assure la protection des « hôtes de la Tunisie et afin que leur soient assurées les prestations » qu’ils sont en droit d’attendre.

Lors de la réunion tenue ce matin à Tunis, le conseil national de la FTH a prévenu les syndicats que la grève ne contribuera qu’à aggraver la situation et que les salaires pourraient ne pas être versés à la fin de ce mois.

Le patronat s’est dit cependant disposé à ouvrir un nouveau round de négociations avec les syndicats mais loin de toute forme de « pression et de terreur ». Des négociations qui ne pourront se faire qu’en prenant en considération la véritable situation économique des hôtels qui enregistrent leur 5e année de crise successive a-t-il prévenu.

La FTH annonce qu’elle va tenir ce mercredi une conférence de presse pour en dire plus sur le climat qui prévaut.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.