Flash info

Aéroport Enfidha : les responsables sur le qui-vive pour la grève

Aéroport Enfidha : les responsables sur le qui-vive pour la grève

Les responsables de l’aéroport d’Enfidha-Hammamet seront sur le qui-vive les 14, 15 et 16 janvier. Pas pour fêter le 14 Janvier, mais plutôt parce que les employés de l’aéroport comptent entrer en grève, selon un préavis lancé par l’Union régionale du travail, pour protester le licenciement abusif de certains salariés de la société de restauration et catering, BTA, qui y opère.

À vrai dire, les mouvements de protestations ont été entamés depuis un bon bout de temps par les employés licenciés. Un sit-in de trente personnes environ est observé dans le hall de l’aéroport depuis plus de deux semaines. À partir du 5 janvier, les sit-inneurs sont carrément entrés en grève de la faim.

Il est à rappeler que la société en question a expliqué, dans un communiqué, les raisons pour lesquelles elle a pris la décision de réduire le nombre de son personnel: la baisse du trafic au niveau de l’aéroport depuis plusieurs mois  a poussé BTA à mettre au chômage technique un bon nombre d’employés.

La société a affirmé, par ailleurs, qu’elle compte indemniser ces employés selon la règlementation en vigueur. Quoi qu’il en soit, ces explications n’ont pas eu d’écho favorable auprès des employés qui continuent à bloquer les activités de la société.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.