Flash info

Le Salon du tourisme alternatif confirmé

Le Salon du tourisme alternatif confirmé

Le Salon du tourisme alternatif aura bien lieu le week-end prochain. Une conférence de presse a été organisée hier à  l’Office national du tourisme annonçant le programme de la manifestation qui aura lieu le week-end du 23-24 juin au village Ken à  Bouficha. Habib Ammar, directeur général de l’ONTT, a mis l’accent sur l’importance de cette manifestation qui pourrait donner une autre image de la Tunisie. « Il ne faut plus penser en termes de zone touristique. La Tunisie tout entière est touristique. Il a ajouté que « le rôle de l’Office national du tourisme ainsi que le ministère sera désormais de soutenir et encadrer de telles initiatives privées qui donnent un nouveau souffle au tourisme en Tunisie. »

Cette manifestation comprendra plusieurs acteurs dans le tourisme, allant des maisons d’hôtes aux gites ruraux en passant par des hôtels de charme, les sociétés d’animation sportives alternatives et producteurs de spécialités gastronomiques bio du terroir ainsi que des agences de voyages. S’y retrouveront également des artisans qui s’inscrivent tout naturellement dans la promotion du tourisme et le développement régional ainsi que de nombreuses associations actives dans le domaine du tourisme durable et la valorisation des ressources naturelles et culturelles des différentes régions du pays comme, Dhiafa, ASM Zaghouan, les Amis des oiseaux ou encore la Mémoire de la terre.

De nombreuses animations seront proposées tout au long du week-end, comprenant des spectacles présentés par l’Ecole du cirque, des spectacles de magie, un concert de piano et une initiation à  la randonnée pédestre et en VTT. « Ce sera une véritable fête qui pourrait nous faire oublier les moments difficiles par lesquels passe le tourisme en ce moment. La saison n’est pas encore finie. Nous sommes encore optimistes », a précisé Souheil Mouldi, président de l’Association pour la promotion du tourisme alternatif en Tunisie, instigatrice du salon.

Cependant, il est regrettable de constater que pour un évènement de cette envergure, la communication grand-public est encore totalement absente, sans oublier que le choix du village Ken (Bouficha), bien qu’il corresponde à  la philosophie de la manifestation, dispose d’une situation géographique pouvant constituer un handicap en terme d’accessibilité pour certains.

N.A

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.