Festival de Carthage 2014: choses promises, choses non dues! Reviewed by Momizat on . A trois semaines seulement de l’ouverture de la 50ème session du Festival international de Carthage, le rideau a été enfin levé sur la programmation qu’on nous A trois semaines seulement de l’ouverture de la 50ème session du Festival international de Carthage, le rideau a été enfin levé sur la programmation qu’on nous Rating: 0
Accueil » Fil conso » Festival de Carthage 2014: choses promises, choses non dues!

Festival de Carthage 2014: choses promises, choses non dues!

A trois semaines seulement de l’ouverture de la 50ème session du Festival international de Carthage, le rideau a été enfin levé sur la programmation qu’on nous promettait exceptionnelle et exclusive. C’est dans l’enceinte du Théâtre romain de Carthage que s’est tenue une conférence de presse pendant laquelle Sonia Mbarek, présidente du Festival, a présenté le programme détaillé de cette 50e édition, après un rappel révérencieux de l’histoire de cette manifestation, devant une foule essentiellement constituée de journalistes, de sponsors et de personnalités artistiques. « Le festival de Carthage doit devenir un label reconnu dans le monde entier », a-t-elle solennellement déclaré.

Du 10 juillet au 16 août, l’amphithéâtre de Carthage accueillera donc toute une pléiade d’artistes, nationaux et internationaux, de gros calibres de la musique, de la danse, de la chanson et du théâtre pour assurer des présentations diverses et variées à l’occasion de cette édition. De grands noms certes, comme Anouar Brahem, Georges Benson, Marcel Khalifa, Yanni ou Stromae, mais rien vraiment d’inédit, ou presque. Cela reste surtout bien loin du rare et de l’exceptionnel qui était supposé enflammer l’arène mythique du prestigieux théâtre pour son 50ème jubilé. Il y a un an déjà, on nous promettait la venue d’Adele (finalement, elle aurait un problème de santé) et de Shakira (qui préparerait un nouvel album et ne pourra pas venir). La grande désillusion pour certains, la déconvenue pour d’autres.

Plus concrètement, cette édition prévoit, pour la première fois, comme l’a souligné Sonia Mbarek lors de cette conférence, des présentations thématiques sous le nom de « Carthage hors les murs ». Celles-ci vont se dérouler au Musée national de Carthage avec, entre autres, Nabiha Karaouli, la Dabka palestinienne et la chanson engagée. Par ailleurs, une surprise pour petits et grands a été réservée spécialement pour cette édition : le Cirque de Glace qui présentera « Peter Pan sur Glace » le 19 et le 20 août. Côté cinéma, trois grands films exclusifs et inédits sont programmés pour les cinéphiles qui se feront un réel plaisir d’admirer les dernières réalisations du 7ème art sur les vestiges du passé romain : « Printemps tunisien » (21 août), « Mandela un long chemin vers la liberté » (22 août) et, en hommage, le film palestinien « Omar » (23 août).

Il a été aussi relaté, par Sonia Mbarek, que, pour la première fois dans l’histoire du Festival de Carthage, des projections de différents spectacles sont prévues dans plusieurs villes pour faire profiter ceux qui sont loin ou qui n’ont pas les moyens d’y assister. Des projections sur écrans géants auront lieu sur les grandes places pour créer une plus grande proximité avec les gens et pour les faire rêver avec l’art et la musique. « C’est Carthage qui va vers les gens cette année », a-t-elle ajouté. Les projections de ces spectacles auront lieu en différé, a-t-elle néanmoins oublié de préciser de prime abord. On croise les doigts en espérant que cette fois-ci, les promesses seront bien tenues tout au long de cette édition.

O.K

Le programme officiel du Festival :

Anouar Brahem (ouverture, 10 juillet) ; Bollywood Express ( 11 juillet) ; Message de paix (12 juillet) ; Age d’or de la chanson tunisienne (14 juillet) ; George Benson (16 juillet) ; Nancy Ajram (19 juillet) ; Yanni (22 juillet) ; I’A.M (23 juillet) ; Mohamed Jebali & Carole Samaha (24 juillet) ; République pour tous/Chokri Bouzaïene (25 juillet) ; Mille et une danses du monde (26 juillet) ; Chimène Badi & Natacha St Pierre (27 juillet) ; Richard III (29 juillet) ; Aladin (30 juillet), Marcel Khalifa (31 juillet) ; Youssou N’Dour (1er août) ; Nour Chiba & Cheb Mami (2 août) ; Ana Moura & Tomatito (3 août) ; Riadh Fehri (4 août) ; Nawel Skandrani (5 août) ; Saber (7 août) ; Ballet chinois (8 août) ; Shirine (9 août) ; Mounir Troudi & Erik Truffaz (10 août) ; Stromae (11 août) ; El Mensia (13 août) ; Mohamed Mejri (14 août) ; Lamine Nahdi (15 août) et enfin, pour la clôture du festival, Mozart Opéra Rock, le 16 août.

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page