Les people, Portraits

Selma Elloumi Rekik: l’heure du bilan

Selma Elloumi Rekik: l’heure du bilan

Selma Elloumi Rekik a été nommée à compter du 1er novembre 2018 ministre directeur du cabinet présidentiel. Elle quitte donc le ministère du Tourisme et de l’Artisanat qu’elle dirigeait depuis le 2 février 2015.

Son mandat à la tête de ce département n’aura pas été de tout repos, Mme Elloumi ayant eu à traverser l’une des pires crises touristiques que la Tunisie ait connue avec 3 attentats en 2015 dont 2 visant directement les touristes.

Mais comme rien n’est jamais figé à tout jamais dans ce secteur, le tourisme tunisien aura trouvé le moyen de se redresser et de reprendre son rythme de croisière. Une reprise qui vaudra à la ministre des éloges et une reconnaissance politique pour avoir su redresser la barre.

Ceux qui se sont démenés comme de beaux diables pour renouer avec les tour-opérateurs, ceux qui ont signé avec eux des contrats et qui leur ont accordé mille et une offres pour les faire revenir, ceux qui ont chartérisé indépendamment des risques existants et surtout ceux qui ont œuvré pour sécuriser le pays ont apprécié.

A chaque départ de ministre son bilan. Celui de Selma Elloumi Rekik est difficilement évaluable étant donné la conjoncture en dents de scie qui a jalonné son mandat. Mais dans les rangs de la profession, la performance ministérielle se mesure au nombre de réformes entreprises en faveur du secteur, au nombre de décrets et lois décidés. La réponse se trouve dans le contenu du JORT de ces 3 dernières années.

H.H

Cérémonie d’adieu à Selma Elloumi Rekik au siège du ministère du Tourisme et de l’Artisanat le 24 octobre dernier.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.