Fil conso

Au 8e ciel du Novotel Tunis

Au 8e ciel du Novotel Tunis

La vue sur la capitale y est imprenable. Tous les soirs du Ramadan, le Sky Lounge du Novotel Med V ne désemplit plus. C’est même devenu l’un des endroits à  la mode des veillées tunisoises. Au 8e étage, le Sky Lounge n’est autre que la terrasse-piscine de l’hôtel, aménagée dans un style mauresque où baigne une ambiance des mille et une nuits. Entre mechmoum et narguilés, Ahmed Anis, directeur général du site, et Hédi Benzarti, directeur commercial, y reçoivent leurs invités depuis le début du mois saint, le premier pour le complexe hôtelier Novotel/ibis, ouvert seulement depuis février dernier.

Mardi dernier, l’espace était totalement complet. Au milieu des partenaires de l’hôtel et des nombreux médias présents, l’artiste Lotfi Bouchnak avait choisi –en civil- le Sky Lounge pour sa veillée ramadanesque, animée notamment par l’excellent pianiste-interprète Mourad Saâd et d’une dérouiche-tourneur impressionnante.

Sur les tables, toutes les gâteries que le commun des Tunisiens aime à  savourer durant les nuits de Ramadan, doublées de pâtisseries égyptiennes. Car le patron des lieux, Ahmed Anis, entend également faire découvrir à  ses hôtes les douceurs de son pays d’origine, spécialement durant le mois saint, ce qui n’est pas pour déplaire à  ses clients, loin s’en faut.

L’espace, d’une capacité d’une centaine de personnes, semble être bien parti pour devenir un lieu pour les événements de prestige. L’après Ramadan s’annonce d’ailleurs chargé pour le complexe Novotel/ibis qui, en l’espace de 5 mois, a réussi à  s’implanter dans le paysage hôtelier tunisois avec, déjà , une image de qualité et de prestige qui ferait pâlir quelques-uns parmi ses voisins immédiats.

  •   
  •   
  •   
  •   
  •   
  •  

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.