maarouf-anouar
Flash info

Anouar Maârouf : « un plan de survie… et des décisions courageuses pour sauver Tunisair »

Anouar Maârouf : « un plan de survie… et des décisions courageuses pour sauver Tunisair »

maarouf-anouar

Le ministre d’Etat chargé du Transport et de la Logistique a demandé à Tunisair de préparer un plan de survie qui assurera visibilité et continuité de fonctionnement.  

Comment sauver Tunisair dans un contexte de crise sans pareille qui frappe le transport aérien mondial et quel scénario élaborer pour procéder à son sauvetage ? Il semblerait que sur le bureau du ministre du Transport et de la Logistique, Anouar Maârouf, le dossier Tunisair soit placé parmi les dossiers prioritaires. Déjà le 21 avril dernier, il tenait une première réunion restreinte au siège de son département à ce sujet.

Dans une intervention sur les ondes de la radio privée Diwan FM, le ministre est revenu plus en détails sur les grandes orientations probables, rappelant dans un premier temps que le transporteur national était déjà dans une situation délicate avant l’arrivée du coronavirus.

Toutefois, avec la crise sanitaire actuelle, la situation s’est nettement aggravée. Il a ajouté qu’il sera important de redoubler d’efforts et de prendre de nouvelles mesures pour qu’on puisse parvenir à le sauver. Il a rappelé dans ce même registre que la compagnie nationale est redevable de 2 milliards de dinars environ à l’Etat.

##dt20##

« Décisions courageuses »

Le ministre a par ailleurs indiqué que devant cette situation financière très compliquée, il était temps de prendre des décisions courageuses permettant la survie de la société comme la réduction des dépenses. Il s’agirait également de décisions qui concernent la politique commerciale ou le modèle de gestion et de gouvernance appliqué au sein de la société. La manière de gérer la flotte est aussi parmi les points à revoir pour le ministre.

Un projet à deux volets

Interrogé sur la possibilité de licenciement de certains employés afin de réduire les charges de Tunisair, Anouar Maârouf a répondu que tous les scénarios sont envisageables et qu’il a demandé à la direction de proposer un projet incluant deux volets. Le premier porte sur un plan de survie qui donnera une certaine visibilité à court-terme et permettra d’assurer la continuité de travail de la société durant la prochaine période.

Le deuxième volet concerne les éventuels scénarios de restructuration et d’anticipation  pour faire sortir la compagnie publique de la crise. Il prévoit en outre des mécanismes aidant à changer les méthodes de travail au sein de la société afin de faire face à la crise et imaginer son positionnement post-crise.

K.C

Lire aussi sur le même sujet:

Tunisair: ce que le ministre des Finances a déclaré à l’ARP

  •  
  •  
  •  
  •  

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.