Flash info

Tarek Dhiab attaque l’Agence foncière touristique en justice

Tarek Dhiab attaque l’Agence foncière touristique en justice

Avant d’être ministre, il était footballeur professionnel. Entre deux, il a revêtu le costume d’homme d’affaires. Tarek Dhiab vient d’intenter un procès contre l’Agence foncière touristique (AFT). L’actuel ministre des Sports avait, en 1996, obtenu une option sur un terrain à  vocation touristique dans la zone de Gammarth pour y édifier un centre de formation sportive. En deuxième étape, le projet avait été élargi à  une composante immobilière, sauf que le concerné n’avait pas reçu l’accord à  cause de cette dernière demande.

Après la révolution, Tarek Dhiab est revenu à  la charge. L’Agence foncière touristique lui a renouvelé une option sur un terrain (face à  l’hôtel Dar Naouar) et établi le prix de vente du m² à  120 dinars. Sauf que le concerné a refusé ce prix et exigé un tarif de 33 DT/m² qui correspond au premier tarif proposé il y a 16 ans. Le 21 juin 2012, l’AFT a annulé l’option faute d’avoir reçu le dossier technique du projet. Aujourd’hui, l’homme d’affaires, devenu ministre sous l’étiquette d’Ennahdha, a intenté un procès contre l’AFT pour récupérer son option et acheter le terrain au prix qu’il souhaite.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.