Fil aérien

Tunisair en mode sandwich Halal à bord de ses avions

Tunisair en mode sandwich Halal à bord de ses avions

Tunisair mise à mal par sa filiale Tunisie Catering. La société responsable à l’aéroport Tunis-Carthage des approvisionnements en repas et collations des avions est en cessation d’activité depuis le 1er mars 2015. Conséquence, à bord des vols Tunisair, les repas ont été remplacés par un semblant de sandwich Hallal (texto sur l’emballage) agrémenté d’une pâtisserie industrielle, aussi bien pour les passagers en Business que pour ceux de la classe Eco.

C’est en tout cas la solution provisoire trouvée par le transporteur national après 3 jours de flottement (1er au 3 mars) durant lesquels il n’y avait rien à servir à bord de ses avions, à part les boissons (et la vente de produits détaxés) malgré des signes avant-coureurs qui laissaient présager le scénario depuis plusieurs semaines. Selon plusieurs témoignages convergents, les passagers ont été plus vexés par l’absence d’un quelconque mot d’excuse de la part des équipages que par l’absence de repas proprement dits sur les vols.

La compagnie publique n’ayant aucun accord avec les prestataires de catering sur les aéroports étrangers (et n’en ayant certainement pas les moyens), elle se doit donc de subir une nouvelle situation qui la dépasse et qui semble bien partie pour durer. Tunisie Catering, détenue à 45% par Tunisair, à 32% par Compass Group (à travers sa filiale Eurest Inflight Services) et le reste étant entre les mains de Nouvelair et du CTKD, serait en situation de cessation de paiement et une bonne partie de ses employés en fin de contrats non renouvelés.

Chez Tunisie Catering, on accuse son principal client, Tunisair, qui n’aurait pas honoré ses factures qui s’élèveraient à plusieurs millions de dinars (selon certaines sources syndicales qui restent à être vérifiées). Ce qui est certain par contre, c’est que ces dernières années, cette société a vu le nombre de ses clients se réduire comme une peau de chagrin. Il fut un temps où Tunisie Catering fournissait des majors telles que Qatar Airways, Emirates ou encore Lufthansa sur l’aéroport Tunis-Carthage.

Cependant, Air France demeure parmi les rares compagnies à encore faire appel à ce fournisseur à l’heure actuelle pour ses vols au départ de Tunis. Depuis le début de la crise, la compagnie française a changé de méthode et procède au double emport de catering, autrement dit l’embarquement au départ de Paris du double de repas pour satisfaire ses passagers dans les deux sens de ses vols. Au vu de la situation, il ne serait pas surprenant que le transporteur français remette lui aussi en question le contrat le liant à son prestataire tunisien.

En attendant, ce sont 900 salariés qui sont au chômage forcé et des milliers de passagers qui ont payé leur billet au prix fort mais qui ne bénéficieront pas des services supposés être rendus à bord.

D.T

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.