Tunis : ces petits et grands hôtels qui poussent comme des champignons Reviewed by Momizat on . © Destination Tunisie - Le tourisme à Tunis ne semble pas connaître la même crise que celle vécue dans le secteur du balnéaire. En témoigne le nombre d’hôtels q © Destination Tunisie - Le tourisme à Tunis ne semble pas connaître la même crise que celle vécue dans le secteur du balnéaire. En témoigne le nombre d’hôtels q Rating: 0
Accueil » Fil info » Tunis : ces petits et grands hôtels qui poussent comme des champignons

Tunis : ces petits et grands hôtels qui poussent comme des champignons

© Destination Tunisie – Le tourisme à Tunis ne semble pas connaître la même crise que celle vécue dans le secteur du balnéaire. En témoigne le nombre d’hôtels qui fleurissent ici et là dans la capitale et ses alentours.

Il y a tout d’abord au moins 7 grandes enseignes internationales qui devraient s’installer prochainement, non pas via des investissements directs, mais par le biais de partenariats avec des promoteurs locaux. A commencer par la chaîne El Mouradi qui a signé un partenariat avec le groupe Hilton pour ce qui concerne l’hôtel Africa qu’elle possède. Il s’agirait d’un accord de franchise qui devrait entrer en application incessamment. L’annonce officielle n’a pas été faite car la convention a été signée en mars dernier en pleine crise de l’attentat du Bardo, autrement dit dans un climat peu propice à ce genre de communication. Hilton devrait cependant lever le voile sur le dossier au cours du mois de mai.

Deuxième grande chaîne à préparer son entrée à Tunis (ou plutôt son retour), Marriott, avec un hôtel qui va être construit dans le quartier du Centre urbain nord. Il s’agit d’un établissement 5 étoiles d’une capacité de 200 chambres dont le chef de file est Hatem Amami, connu dans les milieux touristiques pour être le propriétaire du T.O Express Tour qui opère au départ de la Russie. Les travaux viennent de commencer et devraient durer 18 mois. Il s’agit d’une bâtisse de 11 étages et de 3 niveaux de sous-sol.

marriott Tunis

A noter que le groupe Marriott est déjà engagé à Sidi Bou Saïd à travers l’une de ses marques, Ritz-Carlton, qui s’affichera sur le fronton de l’ex-hôtel Amilcar actuellement en plein travaux pour devenir un 5 étoiles avec une ouverture prévue à l’automne 2016.

Autre nouvelle enseigne internationale qui s’annonce sur Tunis, Mercure du français Accor avec la prise en gestion d’un hôtel qui sera construit sur les Berges du Lac 2 à Tunis. Il s’agit d’un établissement de catégorie 4 étoiles qui aura une capacité de 133 chambres et suites et dont l’ouverture est annoncée pour le mois de septembre 2016. L’hôtel appartient au groupe Mohamed Chabchoub (dirigé par son fils Amine). C’est Néji Chaâbane qui a été chargé de sa construction sur la base des plans réalisés par l’architecte Karim Berrached. Accor élargit ainsi son porte-feuille de marques sur la Tunisie après Novotel et Ibis.

Mercure Tunis

Mövenpick, Golden Tulip et les autres

Quant à Mövenpick, elle a également annoncé une nouvelle implantation sur les Berges du Lac 2 avec un hôtel de catégorie 5 étoiles et une capacité de 350 à 380 chambres. Son promoteur, M. Enneifer, a entamé les travaux qui devraient s’achever d’ici 2018. Particularité de cet établissement, il comprendra des îlots implantés sur le lac en continuation de l’hôtel.

Ceci outre le Golden Tulip Utique prévu pour voir le jour près du complexe commercial Tunis City à Borj Touil avec une capacité de 250 lits en 4 étoiles.

Dans la zone touristique de Gammarth, l’hôtel Four Seasons Tunis est en pleine construction. Son promoteur, le groupe Mabrouk, n’a pas souhaité répondre à la demande de Destination Tunisie concernant les détails du projet.

Maquette du futur Four Seasons de Gammarth.

Maquette du futur Four Seasons de Gammarth.

A noter également la reprise timide des travaux de l’hôtel 5 étoiles appartenant à Youssef Mimouni qui portera le nom de Dar Ismaïl Gammarth après un arrêt de plusieurs années.  Il s’agit en réalité de l’ex-hôtel Kahena qui fit les beaux jours du tourisme dans cette région. L’établissement sera constitué de suites uniquement (200).

Petites unités pour grande capitale

Au-delà de ces mastodontes internationaux, l’hôtellerie à Tunis va également voir fleurir plusieurs petites unités. Tout d’abord à Bab Laassal, un petit 3 étoiles dénommé Saheb Ettabaâ commence tout juste à recevoir ses premiers clients sur l’avenue Hédi Saïdi. Il s’agit d’un établissement sur 6 niveaux avec une capacité de 36 chambres appartenant à Arbi Aouini. Pas très loin de là, sur l’avenue de Madrid, l’hôtel La Parisienne est un nouveau 3 étoiles totalement achevé mais qui n’a pas encore ouvert ses portes. A El Manar 2, c’est également un appart-hôtel 3 étoiles qui va ouvrir incessamment sous le nom de Sofie Hotel. Plus proche du centre-ville, le Business Hotel est un établissement 4 étoiles de 40 chambres appartenant à la famille Ben Amor (Eden Club Monastir). Il devrait ouvrir ses portes très bientôt dans le quartier de Montplaisir à proximité immédiate de l’avenue Mohamed V.

Hédi HAMDI

Chambre de l'hôtel Saheb Ettabaâ à Tunis

Chambre de l’hôtel Saheb Ettabaâ à Tunis

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page