Tourisme saharien : faire du neuf avec du vieux Reviewed by Momizat on . Les deux Jumbo Jets d'Iraqi Airways figés depuis une éternité sur le tarmac de l'aéroport de Tozeur sont condamnés à  rester immobiles car ils sont techniquemen Les deux Jumbo Jets d'Iraqi Airways figés depuis une éternité sur le tarmac de l'aéroport de Tozeur sont condamnés à  rester immobiles car ils sont techniquemen Rating:
Accueil » Humeurs » Tourisme saharien : faire du neuf avec du vieux

Tourisme saharien : faire du neuf avec du vieux

Les deux Jumbo Jets d’Iraqi Airways figĂ©s depuis une Ă©ternitĂ© sur le tarmac de l’aĂ©roport de Tozeur sont condamnĂ©s à  rester immobiles car ils sont techniquement HS.

Ces monstres d’acier disproportionnĂ©s par rapport à  l’esthĂ©tique oasienne continuent de pourrir sous le soleil implacable et le sel corrosif du DjĂ©rid.

Comme aucun ferrailleur ne voudra s’y intĂ©resser, on pourrait les tracter jusqu’au milieu du Chott pour les exposer comme un ‘’mirage » tĂ©moignant de la folie et de la dĂ©mesure humaines.

Convenablement amĂ©nagĂ©s, ils pourraient servir à  l’image des dĂ©cors de Star Wars de Ong J’mel, en tant que supports Ă©vènementiels (hĂ©bergement High Tech, restaurants thĂ©matisĂ©s, espaces de rĂ©unions et de projection de films 3D, auditorium, etc.).

Curieux paradoxe : deux avions plombĂ©s au sol depuis une vingtaine d’annĂ©es et qui ne peuvent plus voler pourraient ainsi participer au dĂ©collage du tourisme dans la rĂ©gion.

Wahid Ibrahim

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page