Testé pour vous : un vol régulier Syphax Airlines, Sfax-Istanbul Reviewed by Momizat on . La première compagnie aérienne privée tunisienne née après la révolution, voit aujourd'hui élargir ses horizons avec une nouvelle destination, Istanbul. Deux vo La première compagnie aérienne privée tunisienne née après la révolution, voit aujourd'hui élargir ses horizons avec une nouvelle destination, Istanbul. Deux vo Rating:
Accueil » Fil aérien » Testé pour vous : un vol régulier Syphax Airlines, Sfax-Istanbul

Testé pour vous : un vol régulier Syphax Airlines, Sfax-Istanbul

La première compagnie aérienne privée tunisienne née après la révolution, voit aujourd’hui élargir ses horizons avec une nouvelle destination, Istanbul. Deux vols réguliers par semaine sont désormais programmés, mardi et samedi, au départ de l’aéroport international de Sfax-Thyna. Dès mon arrivée à  l’aéroport, les agents d’enregistrement m’ont accueilli avec un grand sourire qui pourrait presque effacer la mauvaise réputation qui a pendant longtemps accompagné cet aéroport particulièrement pour les fouilles interminables de la police des douanes. Les formalités sont rapides, mais comme toutes les compagnies, Syphax Airlines recommande à  tous les voyageurs d’arriver au comptoir deux heures avant le vol. Quant aux bagages, la limite est comme partout ailleurs, 20 kg par personne et le bagage à  main ne doit pas dépasser 5 kg en classe économique. Mais nous étions parmi les chanceux qui ont profité de l’offre de lancement, 30 kg par personne, habituellement réservée aux voyageurs de la classe affaire. Ces derniers sont également privilégiés au moment de l’enregistrement et au moment de l’embarquement. Ils attendent dans le salon VIP avant d’embarquer dans l’avion. Mais à  bord, la distinction entre les deux classes n’est pas encore très flagrante. « La business class n’a pas encore été aménagée, mais très prochainement, l’on pourra distinguer les deux classes », nous confirme Mohamed Fkih, responsable marketing chez Syphax Airlines. Pour passer le contrôle de police, il faut compter cinq minutes et pour tous les retardataires et les personnes qui ont oublié d’acheter leur timbre de voyage avant de passer le contrôle de police, ils seraient ravis d’apprendre l’existence d’un service « SOS timbres fiscaux», juste avant le passage de douane.

A peine arrivés à  bord, nous avons été rapidement orientés vers nos places respectives par les hôtesses de l’air et les stewards, habillés d’une élégante tenue bleue marine et rouge avec une touche de couleur pour les femmes, un foulard orange, qui égaye le tout. Le sourire aux lèvres, l’équipage, plutôt jeune et attentif, fait son service avec beaucoup de professionnalisme. Avant le décollage, il s’assure que les dossiers de tous les voyageurs sont bien droits et les ceintures bien attachées avec un ton ferme sans pour autant être désagréable. La compagnie ne fait pas dans la demi-mesure quand il s’agit de la sécurité de ses voyageurs. Le vol décolle à  l’heure. La compagnie Syphax Airlines tient particulièrement à  respecter au mieux les horaires de vols afin de s’imposer sur le plan national et international.

Quand aux sièges, ils sont élégants, du cuir bleu marine avec une touche de rouge. Et même si l’on est à  bord d’un Airbus A.319, un avion de petite capacité, les sièges sont spacieux et confortables respectant une bonne distance pour éviter d’avoir les genoux dans le dossier du siège avant. Les repas servis étaient de vrais repas chauds. Pourtant, ce n’était ni l’heure du déjeuner ni l’heure du diner (16h35). Au menu, une salade, de la viande d’agneau accompagnée de riz, du fromage à  tartiner, du beurre et un chocolat turc en dessert comme un avant-gout d’Istanbul. Mais le véritable cadeau serait probablement cette bouteille d’huile d’olive vierge en miniature que l’on retrouve dans tous les plateaux. C’est la touche élégante et savoureuse qui pourrait séduire aussi bien les Tunisiens que les étrangers. Un beau cadeau pour nos touristes qui voudraient emporter la bouteille. Le café, le thé, les jus, l’eau et les boissons gazeuses sont également servis gratuitement comme dans toutes les autres compagnies aériennes classiques. Seul l’alcool n’est pas servi à  bord. Cette décision reviendrait au choix personnel de Mohamed Frikha, le directeur général de Syphax Airlines. Par ailleurs, la vente à  bord serait également « halal ». Tous les produits classiques sauf l’alcool notamment, parfums, maquillage et cigarettes seraient mis en vente à  bord dès le mois de juillet. La compagnie qui se qualifie d’hybride puisqu’elle opère dans le régulier et le charter annonce que la Omra et le Hajj font partie de ses projets en vue, en plus de Marseille et Nice qui viennent de s’ajouter tout dernièrement à  son tableau. Notons que Syphax Airlines va lancer l’accès wifi à  bord, au courant du dernier trimestre 2012. Autrement dit, avant même Air France qui prévoit une première expérimentation sur deux de ses appareils en 2013.   

Nadia Arfaoui

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page