Pressé par les agences de voyages, le musée du Bardo rouvre ses portes Reviewed by Momizat on . Le Musée du Bardo dévoile ses nouvelles salles et son nouvel aménagement à  partir du 25 juillet 2012. Bien que les réaménagements ne soient pas totalement ache Le Musée du Bardo dévoile ses nouvelles salles et son nouvel aménagement à  partir du 25 juillet 2012. Bien que les réaménagements ne soient pas totalement ache Rating:
Accueil » Fil conso » Pressé par les agences de voyages, le musée du Bardo rouvre ses portes

Pressé par les agences de voyages, le musée du Bardo rouvre ses portes

Le Musée du Bardo dévoile ses nouvelles salles et son nouvel aménagement à  partir du 25 juillet 2012. Bien que les réaménagements ne soient pas totalement achevés, Soumaya Gharsallah, la directrice du musée, justifie l’urgence de la réouverture « car on attend avec impatience le retour des touristes » a-t-elle déclaré.

Le musée du Bardo était en travaux depuis l’année 2009 et les agences de voyages étaient impatientes de voir l’établissement rouvrir totalement ses portes. En réalité, le musée n’avait jamais totalement fermé mais les travaux ne permettaient pas aux visiteurs de le parcourir entièrement. Les réaménagements sont désormais à  85% achevés et la surface d’exposition doublée et portée à  23.000 m². Les touristes pourront donc partir à  la découverte des nouvelles salles et admirer désormais les 8000 pièces qui composent le musée. « Nous avons travaillé sur la mise aux normes des signalétiques et ajouté des éclairages appropriés dans toutes les salles » a expliqué pour sa part Olfa Haj Saïd, chef du projet. Dorénavant, le musée du Bardo sera capable d’accueillir jusqu’à  1 million de visiteurs alors qu’il n’en recevait qu’à  peine 500.000 par an avant la révolution.

Du côté de l’Agence de mise en valeur du patrimoine et de la promotion culturelle, on reconnait être tributaires de la bonne santé du tourisme et dépendre justement de cette catégorie de clients qui représentent l’écrasante majorité des visiteurs. Et pour rentabiliser les 19 MD investis dans la rénovation du musée, l’agence n’exclut pas d’augmenter ses tarifs d’entrée qu’elle juge très faibles.

En 2011, avec la crise du tourisme, les musées de Tunisie ont connu une baisse de fréquentation de l’ordre de 75%. Au premier semestre 2012, la baisse est encore de 50% par rapport à  2010. Autant donc en conclure que quand le tourisme éternue, ce sont les musées qui s’enrhument.

H.H

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page