Pourquoi Gilles Kepel a écrit sur la Tunisie via Air France Reviewed by Momizat on . Le numéro du mois de décembre 2013 du magazine de bord de la compagnie Air France comprend plus de 13 pages totalement dédiées à  la Tunisie. Un reportage porta Le numéro du mois de décembre 2013 du magazine de bord de la compagnie Air France comprend plus de 13 pages totalement dédiées à  la Tunisie. Un reportage porta Rating:
Accueil » Fil conso » Pourquoi Gilles Kepel a écrit sur la Tunisie via Air France

Pourquoi Gilles Kepel a écrit sur la Tunisie via Air France

Le numéro du mois de décembre 2013 du magazine de bord de la compagnie Air France comprend plus de 13 pages totalement dédiées à  la Tunisie. Un reportage portant le titre de «Passion tunisoise» et qui devrait être lu par 1 million de passagers voyageant sur les lignes de la compagnie française. Ce reportage est signé par le politologue français et spécialiste du monde arabe Gilles Kepel. L’article porte essentiellement sur le Musée du Bardo mais contient également d’autres informations pratiques et « coups de cœur » destinés à  orienter et conseiller le voyageur.

Ami personnel du président d’Air France, Kepel s’est vu proposer de signer un jour un article dans le magazine de bord, sans qu’il y ait eu définition précise ni du sujet ni de la date de parution. «Dans mon livre Passion Arabe (dont l’écriture a été entamée à  La Marsa), le thème des musées et de la mosaïque est abordé. Je me suis dit que j’avais envie d’écrire sur le Bardo pour rendre justice à  la Tunisie malgré l’image contrastée que nous avons d’elle» explique Gilles Kepel à  Destination Tunisie. «De plus, Jean-Luc Martinez, qui est aussi un ami qui a mené la restauration du Musée du Bardo, est devenu entre-temps directeur du Louvre». Le thème était donc tout trouvé ; le hasard a fini par concrétiser l’affaire.

En septembre dernier, dans les coulisses de la chaîne TV LCI à  Paris, Gilles Kepel et Jamel Gamra, ministre du Tourisme, font connaissance. Ils parlent du projet. «Le ministre m’a facilité les accès, j’ai passé un week-end au Musée où j’ai discuté avec les guides et les restaurateurs pour réaliser l’article». Kepel reconnaît que le Musée du Bardo gagnerait à  être visité beaucoup plus pour ses collections extrêmement riches mais aussi par la nouveauté de sa muséographie».

Quant à  sa passion du Monde arabe, Gilles Kepel nous raconte qu’elle lui a été inculquée lors de sa tournée de la Méditerranée en 1974. Il a alors 19 et se rend en Grèce, en Turquie, puis en Syrie où il demeurera 3 mois. Il ira également en Egypte où il rédigera une thèse sur l’islamisme, «un sujet qui n’intéressa personne dans les années 80» se souvient Gilles Keppel. Parfait arabophone (il parle en fait 5 langues), il est marié à  une Kabyle.

D.T

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page