ONTT Moscou: le représentant coupable ou bouc émissaire? Reviewed by Momizat on . Majid Kahlaoui, représentant de l’ONTT pour le marché russe et ukrainien, s’est vu signifier la fin de son mandat à compter du 21 septembre 2017. L’annonce lui Majid Kahlaoui, représentant de l’ONTT pour le marché russe et ukrainien, s’est vu signifier la fin de son mandat à compter du 21 septembre 2017. L’annonce lui Rating: 0
Accueil » Flash info » ONTT Moscou: le représentant coupable ou bouc émissaire?

ONTT Moscou: le représentant coupable ou bouc émissaire?

Majid Kahlaoui, représentant de l’ONTT pour le marché russe et ukrainien, s’est vu signifier la fin de son mandat à compter du 21 septembre 2017. L’annonce lui est parvenue de la part de sa hiérarchie par un simple email hier.

Contacté par Destination Tunisie, M. Kahlaoui a confirmé avoir été informé de la fin de sa mission et a refusé de se prononcer sur les raisons de ce que certains considèrent comme un limogeage étant donné la tournure prise par l’affaire de l’absence de stand tunisien au dernier salon de Moscou (lire).

Interrogé précisément sur ce point, le concerné s’est contenté de nous dire que sa direction générale ainsi que le ministère du Tourisme avaient en leur possession toutes les correspondances et tous les documents en rapport avec ce dossier pour lequel il a refusé de donner plus d’information faisant jouer son devoir de réserve en tant que fonctionnaire.

Dans une déclaration à la radio Mosaïque FM, le directeur général de l’ONTT, Néji Ben Othman, a souligné cet après-midi que le représentant à Moscou avait achevé son mandat étant donné qu’il était en poste depuis 5 ans et que cela s’inscrivait dans le cadre d’un mouvement normal qui va concerner plusieurs représentations.

Cette déclaration était de toute évidence une réaction à ce que la même station avait annoncé plus tôt sur sa page web. Mosaïque avait en effet affirmé quelques heures auparavant qu’il s’agissait bien d’un limogeage décidé par la ministre du Tourisme et de l’Artisanat et était consécutif à l’affaire du stand du salon de Moscou (capture d’écran ci-dessous). Sauf que Mosaïque n’a pas cité la source de son information mais connaissant la rigueur de la station dans le traitement de ce genre de sujet, il est évident que cette source était connue, fiable et autorisée.

Conclusion: certaines parties au sein du ministère du Tourisme ont clairement voulu saisir l’opportunité de la fin de mandat de Majid Kahlaoui pour lui faire porter le chapeau de l’affaire du salon de Moscou et ainsi dédouaner ceux qui auraient pu avoir des comptes à rendre dans cet épisode lamentable. Sauf que le directeur général de l’ONTT, supérieur hiérarchique de M. Kahlaoui, a tout de suite tiré les choses au clair et n’a pas accusé son représentant de tous les maux comme certains auraient voulu le voir faire.

Ces péripéties ne nous apportent cependant pas la réponse que les professionnels du tourisme tunisien attendent toujours: qui a pris la décision d’annuler le stand au dernier salon de Moscou et pourquoi ?

H.H

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page