Humeurs

Obama : le moins commun des mortels

Obama : le moins commun des mortels

Douze points de suture pour Obama après un match de basket-ball avec des amis : il n’y a pas que chez nous où les confrontations sportives se terminent dans le sang.

L’homme le plus puissant du monde est à  la merci d’un vulgaire et «friendly» coup de coude. Que dire, alors, du commun des mortels!

Vous me direz : quel est le lien entre cette humeur et le tourisme ? Eh bien, il y en a un.Ce coup de coude sanguinolent a fait parler d’Obama dans le monde entier, a rendu Obama plus humain et plus sympathique et a ajouté à  la notoriété de son pays.Et quand la notoriété va, le tourisme va.

C’est un peu tiré par les cheveux comme humeur ! Mais que voulez vous pour un lundi ? Tout est possible dans un match de basket. On dribble comme on peut.

 Wahid Ibrahim

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.