La nouvelle «Première» d’Air France envoie ses passagers au 7e ciel Reviewed by Momizat on . L’art de vivre en altitude adopte une nouvelle dimension. En dévoilant la semaine dernière en Chine sa nouvelle «Première» classe, la compagnie Air France a app L’art de vivre en altitude adopte une nouvelle dimension. En dévoilant la semaine dernière en Chine sa nouvelle «Première» classe, la compagnie Air France a app Rating: 0
Accueil » Fil aérien » La nouvelle «Première» d’Air France envoie ses passagers au 7e ciel

La nouvelle «Première» d’Air France envoie ses passagers au 7e ciel

L’art de vivre en altitude adopte une nouvelle dimension. En dévoilant la semaine dernière en Chine sa nouvelle «Première» classe, la compagnie Air France a apporté la preuve que le grand luxe était un produit d’avenir dans le transport aérien. ‘’La «Première», c’est une suite haute couture, un résumé de ce qui se fait de mieux en France (…), un mélange d’intimité, de luxe, de bon goût ’’ a expliqué à ce propos Frédéric Gagey, PDG d’Air France, lors d’une conférence de presse à Shanghai.

Le transporteur français a investi 50 millions d’euros dans le projet de renouvellement de cette première classe dénommée «La Première». Un investissement qui a démarré par la consultation des passagers, comme l’a confirmé Bruno Matheu, directeur général délégué d’Air France (Activités passage long-courriers) : ‘’elle a été conçue avec nos clients pour nos clients’’. Cette nouvelle «Première» va être introduite progressivement sur des Boeing 77-300 long-courriers. En tout, ce sont 76 suites qui équiperont 19 appareils à compter du mois de septembre 2014 sur des lignes vers New York et Singapour. Au maximum, les cabines seront équipées de 4 sièges. Dans une seconde étape, il est probable également que les futurs 787 et A.350 en soient équipés.

Concrètement, il s’agit d’une véritable suite de 5 m3 de volume qui comprend un fauteuil de 58 cm de large. Ce siège se transforme en lit de 2 m de long et 77 cm de large après avoir rabattu les accoudoirs. Le passager «Première» a face à lui un écran TV privatif haute définition de 61 cm avec télécommande tactile. En tout, 1000 heures de programmes y seront stockés (200 films et 150 heures de télévision notamment). Selon ce que le passager désire, l’espace peut demeurer fermé par un rideau pour une privatisation totale ou ouvert pour s’adapter à des voyages à deux. Une vaste tablette peut être déployée et servir pour les repas ou pour travailler à 10.000 m d’altitude. Le voyageur se voit offrir une trousse de toilette Givenchy et un pyjama (avec une déclinaison masculine ou féminine pour chacun). Même les hublots peuvent être ouverts ou fermés électriquement à distance. Et au moment du repas, ce sont des mets concoctés par de grands chefs qui seront servis dans une vaisselle spécialement dessinée et réalisée pour la «Première». Fait significatif de l’investissement dans le prestige, Bruno Matheu a annoncé «le retour du caviar en octobre prochain sur les vols au départ de Paris».

Une montée en gamme qui se poursuit

La nouvelle «Première» d’Air France s’inscrit dans une logique de continuité qui a touché toutes les classes de voyages depuis 2012 : l’Economy, la Premium Economy, la Business et maintenant la Première qui marque une étape essentielle dans la montée en gamme engagée par la compagnie ces dernières années, ce qui lui donne désormais les moyens de rivaliser avec ses concurrentes du Golfe entre autres. C’est d’autant plus vrai pour les passagers au départ de Tunis voyageant vers l’Asie qui ont souvent à faire le choix entre trois ou quatre transporteurs aériens. Le luxe à la française, qui ne laisse jamais insensible la clientèle tunisienne de manière générale, pourrait être un atout stratégique dans le choix de la compagnie pour le voyage.

A propos de concurrence justement, les responsables d’Air France présents à Shanghai pour la présentation de la «Première» ont été interpellés sur le positionnement de la compagnie notamment par rapport à Etihad (qui présentait quelques jours avant Air France sa First Class comme étant la plus luxueuse au monde). Réponse sans ambages du PDG d’Air France : ‘’ce sont nos clients qui jugeront, nous sommes extrêmement confiants, c’est une montée en gamme qui touche tous nos passagers (…). Nous sommes, j’en suis sûr, dans le top des compagnies aériennes en matière de créativité, de dimension’’. Bruno Matheu, lui, ne se laisse pas démonter face aux arguments de la concurrence : ‘’la largeur de notre fauteuil est de 11 cm de plus que celle d’Etihad’. De plus, Air France annonce de nouvelles offres en vols, notamment sur ses A.380 mais également des services au sol. «La Première» ne marque pas l’arrêt d’un projet a souligné le responsable français. D’ailleurs, il est question qu’Air France s’associe à une compagnie d’avions taxis (Wijet) pour l’acheminement des passagers arrivant à Roissy CDG vers des villes de province ne recevant pas de moyen-courriers traditionnels.

80 vols vers la Chine

Le fait qu’Air France ait choisi la Chine pour y présenter ce qui sera sa future «Première» classe n’est pas anodin. La France est tout d’abord la première destination touristique des Chinois. Ensuite, parce qu’Air France-KLM est le groupe européen qui a le plus de sièges entre l’Europe et la Chine (80 vols par semaine). Des capacités aériennes qui profitent de toute évidence aux passagers au départ de Tunis qui, via les 4 vols quotidiens sur Paris-CDG, gagneront aussi à profiter des services disponibles sur ces lignes d’autant que les prix ne subiront pas d’augmentation malgré les nouveaux aménagements de la «Première» a assuré Frédéric Gagey.

Hédi HAMDI (à Shanghai)

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page