Mohamed Jamil BenZina, directeur général myGo Tunisie: «Paris, Istanbul et Barcelone, Top 3 des destinations des Tunisiens» Reviewed by Momizat on .  myGOWorldwide est une centrale de réservations exclusivement B2B, destinée aux agences de voyage, et dont le siège social est à Bruxelles. Hormis son bureau si  myGOWorldwide est une centrale de réservations exclusivement B2B, destinée aux agences de voyage, et dont le siège social est à Bruxelles. Hormis son bureau si Rating: 0
Accueil » Interviews » Mohamed Jamil BenZina, directeur général myGo Tunisie: «Paris, Istanbul et Barcelone, Top 3 des destinations des Tunisiens»

Mohamed Jamil BenZina, directeur général myGo Tunisie: «Paris, Istanbul et Barcelone, Top 3 des destinations des Tunisiens»

 myGOWorldwide est une centrale de réservations exclusivement B2B, destinée aux agences de voyage, et dont le siège social est à Bruxelles. Hormis son bureau situé à Tunis (Montplaisir), l’entreprise est également implantée à Alger, Casablanca, Barcelone et, comme projet pour 2016, Istanbul. myGOWorldwide dispose d’un comparateur de prix incluant 60 fournisseurs internationaux. L’agence de voyage affiliée peut choisir le meilleur tarif, le paiement se fait en dinars tunisiens avec une facturation transparente.

Quels sont les types de services que vous offrez ?

En premier, je dirais notre vaste réseau d’hôtels : plus de 460.000 établissements dans plus de 136 pays avec un contingent de plus d’un million de chambres et ce, quelque soit la catégorie de l’hôtel. Le voucher est instantané et l’on s’occupe des transferts, activités, excursions, vols, appartements, croisières privées, déplacements trains (TGV, Thalys, Eurostar, etc.). Le client paye en dinars tunisiens son voyage via son voucher sans que cela ne soit déduit de son allocation touristique et son vis-à-vis est Tunisien, ce qui signifie que s’il lui arrive un imprévu, qu’il n’est pas satisfait de sa chambre (par exemple il avait demandé vue sur mer ou grand lit), nous sommes là pour lui donner satisfaction, en prenant en charge tous les problèmes qu’il peut rencontrer.

Concernant l’Incoming , nous avons plus de 25 000 Algériens qui viennent en Tunisie chaque année (myGo Algérie achète via myGo Tunisie).

Quelle est votre stratégie pour fidéliser le client ?

 Notre stratégie est d’avoir un système facile, rapide,le moins cher possible avec le meilleur service. Nous avons deux volets : l’Outgoing et l’Incoming. Le bureau de Tunis gère en général l’Outgoing et, d’ici la fin d’année, nous allons ouvrir un bureau à Hammamet pour l’Incoming.

En quoi votre centrale de réservation se démarque-t-elle des autres ?

Nous disposons de plusieurs fournisseurs et des contrats directs les plus compétitifs le montant est affiché en monnaie locale, le voucher est instantané avec facture selon la réglementation en vigueur.

L’autre avantage vient aussi du fait que grâce à nos bureaux de Casablanca, Alger et Barcelone, le travailse fait directement.
De plus, myGoWorldwide, ce sont quand même plus de 400 agences de voyage affiliées en Tunisie, 1000 agences en Algérie,  400 agences en Maroc et plus de dix OTA « Online Travel Agencies » en XML qui achètent les produits myGO.

IMG_1465

Le Tunisien a-t-il des destinations phares ?

La destination numéro 1, c’est Paris. En 2, Istanbul et en 3, c’est Barcelone. Avec une durée de voyage moyenne qui tourne autour d’une semaine.

 Pour quel profil de clientèle ?

 Nous travaillons exclusivement avec les agences de voyage. Nos clients sont agences de voyage A ou B et ces dernières ont une clientèle essentiellement corporate, à savoir les entreprises, les laboratoires, les amicales, etc.

Comment voyez-vous l’agence du futur ?

 Plus de desk et exclusivement du on-line. Il n’y a qu’à voir le boom des réservations en ligne, des pages Facebook consacrées aux agences de voyage pour se faire une idée. Et puis, il y a aussi l’open-sky qui, une fois en place, changera complètement la stratégie de l’agence de voyage. Prenez le cas d’un client européen, il pourra venir en Tunisie quand il le voudra, sans passer par un T.O. Avant cela, il faudra aussi réviser le cadre juridique qui régit les quotas imposés par la Banque Centrale aux agences de voyage, ou la paperasse administrative. Mais en ce qui nous concerne et pour parler d’un futur proche, ce que nous souhaitons, c’est de développer au mieux l’incoming.

Propos recueillis par Samantha Ben-Rehouma

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaire

comments

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page