Fil info

Majestic Hôtel ou la renaissance d’un établissement culte de Tunis

Majestic Hôtel ou la renaissance d’un établissement culte de Tunis

C’est un pan de l’hôtellerie tunisienne qui s’apprête à  renaître de ses cendres. L’hôtel Majestic, situé sur l’avenue de Paris à  Tunis, va rouvrir ses portes avant la fin de l’année 2010. Fermé pour rénovation complète depuis le mois de septembre 2005, l’établissement a préservé son cachet d’antan, à  savoir son style Art Nouveau, en lui rajoutant une touche de modernité.

Propriété du groupe Ben Yedder (présent dans le secteur du tourisme avec l’hôtel Dar Saïd et le restaurant Dar Zarrouk à  Sidi Bou Saïd ainsi que le Tunisia Palace à  Tunis), le Majestic restera un hôtel à  taille humaine avec 68 chambres et 9 suites en catégorie 4 étoiles, doté d’un restaurant à  la carte, un coffee shop, un bar, des salles de réunions et un business corner.

C’est un dénommé René Kisraoui (un ancien commandant de l’armée de l’air britannique né en Tunisie, décoré par le Bey, le pape Pie Xll et le roi Georges V d’Angleterre) qui fit construire l’hôtel lequel ouvrit en 1919. On retiendra de son histoire qu’il fut réquisitionné de novembre 1942 à  mai 1943 par l’armée allemande qui en fit sa Kommandantur. Après le départ des forces nazies de Tunisie, il devint le quartier général de l’armée américaine. C’est dans cet hôtel que le 1er septembre 1959, Ferhat Abbas, Président du Gouvernement provisoire de la République algérienne, fit une déclaration officielle après le discours de De Gaulle sur l’autodétermination.

Le leader Habib Bourguiba, premier président de la Tunisie indépendante, y recevait jusqu’au début des années 60 des chefs d’Etats étrangers et les invités officiels de la jeune République tunisienne d’alors. On se souvient que de grands artistes y ont également séjourné dans le cadre de visites privées ou alors à  l’occasion d’une représentation ou d’un concert. Brassens, Bécaud, Barbara, Aznavour, Les Platters, Luis Mariano ont tous logé au Majestic qui était aussi le lieu de réceptions privées et des mariages glamour de l’époque.

ARTICLES ASSOCIÉS

About the author

Relative Posts

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.