Yasmine Hammamet: l’hôtel Saphir Palace reconverti en résidence pour personnes âgées et malades d’Alzheimer Reviewed by Momizat on . L’hôtel Saphir Palace (5*) à Yasmine Hammamet change de vocation. L’établissement, appartenant à Radhouane Ben Salah (qui est aussi le président en exercice de L’hôtel Saphir Palace (5*) à Yasmine Hammamet change de vocation. L’établissement, appartenant à Radhouane Ben Salah (qui est aussi le président en exercice de Rating: 0
Accueil » Fil info » Yasmine Hammamet: l’hôtel Saphir Palace reconverti en résidence pour personnes âgées et malades d’Alzheimer

Yasmine Hammamet: l’hôtel Saphir Palace reconverti en résidence pour personnes âgées et malades d’Alzheimer

L’hôtel Saphir Palace (5*) à Yasmine Hammamet change de vocation. L’établissement, appartenant à Radhouane Ben Salah (qui est aussi le président en exercice de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) va être transformé à compter d’octobre prochain en résidence pour personnes âgées dépendantes et malades d’Alzheimer, une première en Tunisie.

L’hôtel sera géré par Carthagea, une société de droit tunisien créée par le Français Alexandre Canabal et qui a obtenu l’aval et le soutien des autorités tunisiennes et des ministères du Tourisme, de la Santé et de l’Emploi.

Il s’agit d’un premier établissement hôtelier qui pourrait être suivi par d’autres. « Carthagea s’est donnée la mission de reconvertir ces unités hôtelières en résidence pour personnes âgées dépendantes et malades d’Alzheimer en Tunisie, type EHPAD français « Etablissement pour Hébergement de Personnes Agées Dépendantes » est-il annoncé dans un communiqué.

Etablissement pilote

Le Saphir Palace subira les aménagements et les transformations nécessaires au lancement d’un tel projet pour pouvoir accueillir désormais 240 patients. « Il s’agit d’un premier établissement pilote qui permettra la création de plusieurs centaines d’emplois tous formés pour répondre aux besoins des patients » assurent les initiateurs du projet.

Carthagea explique vouloir « développer un projet novateur aux avantages incontestables pour la France comme pour la Tunisie et ce suite à la fermeture de nombreuses unités hôtelières en Tunisie et afin d’utiliser des structures existantes et ainsi proposer des emplois à temps plein tout en offrant des perspectives d’avenir au personnel recruté ».

Olivier CARTHAGEA

Carthagea, qui possède également une structure éponyme en Grande Bretagne pour la commercialisation de son produit au départ de la France, souligne encore que « pour la Tunisie, ce grand projet touchera directement au moins trois secteurs économiques à la fois, à savoir ; la santé, le tourisme et l’emploi et indirectement d’autres secteurs permettant aussi le développement économique de la Tunisie, tels que la formation professionnelle et le transport. »

40 hôtels ciblés

Le communiqué stipule par ailleurs que « c’est  dans l’optique de doter la Tunisie d’un cadre réglementaire et de normes régissant ce genre de projet que Carthagea a souhaité le développer. La mise en place de cette règlementation et de ces normes spécifiques permettra d’éviter que des hôteliers ou affairistes s’improvisent gérant d’EHPAD dans le seul but de faire de l’argent ». Nous croyons savoir en effet qu’un cahier de charges va être élaboré en compagnie du ministère de la Santé pour que cette activité demeure parfaitement régulée.

La société annonce sa volonté de faire venir (à terme) près de 10 000 patients en Tunisie répartis sur 40 établissements de 250 chambres. Chaque unité va permettre la création de 400 emplois directs parmi lesquels : personnel hôtelier, personnel médical, auxiliaires de vie, au total ce sont 16.000 emplois directs et pérennes à forte valeur ajoutée qui seront créés en Tunisie ce qui va générer des rentrées en devises de l’ordre de 300 millions d’euros par an.

D.T

Commentaire

comments

Commentaires (3)

  • Anonyme

    Je suis une agent soins infirmière je cherche un emploi très urgent j ai une expérience avec les personnes âgées c mon numéro 24173483

    Répondre
  • Anonyme

    On va détruire notre tourisme balnéaire. Le saphir palace était dès son ouverture le fleuron des hôtels yassmine sous la marque de grande renommée internationale « Sofitel  » du groupe Accor le pionnier de hôtellerie dans le mode. On va aider par ignorance les frères pour détruire notre tourisme.

    Répondre
  • Anis Mazmouri

    Bonne idée…..mais c’est quand même un hôtel une zone touristique qui a bénéficié de toutes les exonérations, facilités bancaires, avantages fiscaux (impôts, CNSS, ONAS, STEG….) pour finalement faire volte-face, mettre à la porte tous les employés et changer de secteur!
    Imaginez que les autres hôtels se convertissent en projets immobiliers et hypermarchés ???
    On sait comment c’est arrivé parce que on sait à qui il appartient !!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Destination Tunisie © 2016 Tous droits réservés - Website Designed & Developed by Wikloo Web Agency

Retour en haut de la page